bf pic

Thursday, December 10, 2015

Français --Benjamin Fulford: 08:12:2015

Les empires perse et ottoman s’affrontent alors que la guerre du pétrole fait rage au Moyen-Orient


le 8 décembre 2015


Les évènements historiques continuent de se dérouler au Moyen-Orient alors que les anciens empires, ottoman (Turquie) et perse (Iran), sont à la recherche d’alliés dans leur lutte pour la mainmise des champs pétroliers en vue de redessiner les cartes de la région. La lutte au Moyen-Orient concerne également le contrôle des pétrodollars et donc celui du système monétaire mondial. Vu sous cet angle, il s’agit d’une guerre civile occidentale par intermédiaires interposés sur la région. Le kaléidoscope complexe des forces luttant pour la manne pétrolière rend les informations en provenance de la région extrêmement confuses. Donc, cela paraît être le bon moment pour essayer d’identifier les acteurs-clés et leurs projets avant de présenter les dernières évolutions de cette guerre. Le premier élément à considérer c’est qu’il y a un conflit pour le contrôle d’un flux financier d’une valeur de plus de 2 000 milliards de $ par an. L’Europe par exemple, a dépensé plus de 600 milliards de $ en énergie en 2013, selon les statistiques publiées par Eurogas.

La plupart provient des importations du Moyen-Orient, ou bien de la Russie. La Chine et les Etats-Unis ont dépensé des sommes identiques, ainsi que le reste du monde. La soi-disant faction néoconservatrice de la mafia khazar espérait mettre la main sur tout ce pétrole et ainsi conserver le contrôle de la planète pour au moins un siècle de plus, comme on peut le lire dans leur rapport du Projet pour un Nouveau Siècle Américain (PNAC). C’est pourquoi le rejeton de la Mafia khazar, George Bush Jr et ses amis ont organisé le 11 septembre comme un nouveau « Pearl Harbor ». C’est pourquoi l’armée américaine et les militaires occidentaux ont été manipulés pour voler le pétrole pour le compte de ces gangsters sous le prétexte de chercher des armes de destruction massive et de traquer Ben Laden (qui était déjà décédé en décembre 2001 !, NdT.) Nous savons également que le truand du régime de Bush Jr, Donald Rumsfeld, avait déclaré qu’il manquait 2300 milliards de $ dans le budget du Pentagone juste avant le 11 septembre. Cet argent a servi à créer les armées mercenaires désignées sous le nom de Blackwater, Academi et maintenant l’EIIL, selon le renseignement militaire américain.


Cette milice privée, forte de 500 000 hommes environ, s’est emparée des champs pétroliers du Moyen-Orient, particulièrement en Irak et en Syrie. Nous savons également par de nombreux rapports détaillés que le pétrole volé est blanchi par Israël, la Turquie et l’Arabie Saoudite. Ces pays sont tous dirigés par des familles de la mafia khazar adoratrices de Satan se prétendant musulmanes ou juives.

L’autre élément qu’il faut ajouter à nouveau, c’est que les grandes compagnies pétrolières et leurs actionnaires sont complètement impliqués dans ce conflit. Les grandes compagnies pétrolières qui sévissent dans la région sont BP (les Rothschild britanniques), Exxon Mobil (les Rockefeller), Gazprom (Rothschild plus des oligarques russes) et le syndicat du crime Saoudien/Bush. Les factions apparemment opposées de la mafia khazar ont fait semblant de se battre tout en coopérant ensemble pour créer un super-état dans la région sous contrôle khazar. C’est à cela que devait servir finalement la série de coups d’états « du printemps arabe » dirigés contre des gouvernements de la région.

Il y a également une importante lutte entre factions qui se déroule entre les forces armées et les services de renseignement des Etats-Unis, de la Russie et de la Chine pour mettre un terme définitif au contrôle khazar sur la région et ailleurs. Nous devons également nous rappeler que la Russie, la France, l’Angleterre, l’Allemagne, l’Iran, la Turquie, le Yémen, l’Arabie Saoudite, la Syrie, le Pentagone et d’autres participent activement aux combats, aux côtés de l’armée mercenaire de l’EIIL au Moyen-Orient. Nous pouvons constater maintenant qu’il n’est pas déraisonnable de prétendre que la 3ème guerre mondiale a commencé dans la région.

Bien, après ce rappel du panorama général de la situation, passons aux derniers développements du conflit. La semaine dernière, alors que le Président russe Vladimir Poutine rencontrait le Président américain Barack Obama à Paris, le patron du Pentagone, le général Joseph Dunford appelait Valéri Guerassimov, le chef d’état-major des forces armées russes « afin de discuter de la manière de vaincre la Turquie, Israël et l’Arabie Saoudite dans la véritable guerre au terrorisme », selon des sources du Pentagone.

Dans le cadre de cette offensive conjointe de la Russie et du Pentagone, ce dernier a mis hors d’usage tous les systèmes de missiles antiaériens Patriot en Arabie Saoudite, en Turquie et en Israël. En parallèle, la Russie a mis en place une zone d’exclusion aérienne couvrant toute la région.

« Les reportages israéliens sur des frappes aériennes en Syrie avec des contremesures des systèmes russe antimissiles S300 en Grèce ne sont que des mensonges désespérés pour masquer l’inutilité et la défaite de leur aviation clouée au sol », selon les sources du Pentagone. Le flux de pétrole vers Israël a été en grande partie arrêté et ce pays est forcé, malgré ses ruades et ses cris, de renoncer aux territoires occupés en 1967. Il y a également une ruée sur les banques de l’allié d’Israël, d’Arabie Saoudite, en réaction aux troupes yéménites pénétrant dans le pays et encerclant les villes de Najran et Jizan près de la frontière yéménite. 

Le gouvernement allemand a maintenant rejoint les Russes et le Pentagone en prenant parti officiellement contre les Khazars en accusant publiquement les Saoudiens de faire partie des plus grands exportateurs mondiaux du terrorisme.

Entretemps la Russie a pris des mesures importantes contre les forces mercenaires khazars en Azerbaïdjan, selon des sources du Pentagone. Une plate-forme pétrolière azerbaïdjanaise a été incendiée la semaine dernière pour empêcher un flux de pétrole à destination d’Israël qui servait à financer des exportations d’armes vers la capitale de l’Azerbaïdjan, Bakou. La Russie a également déployé des missiles en Arménie pour « clouer au sol les drones de deux bases aériennes israéliennes secrètes en Azerbaïdjan », disent-ils. « Le message qui est envoyé indique que l’Azerbaïdjan à majorité chiite doit laisser tomber Israël, accepter l’accolade de l’ours, arrêter de s’en prendre au Chiites, faire ami-ami avec l’Iran ou … », a dit l’un d’eux.

La Turquie a maintenant réagi en envoyant des troupes en Irak et en s’alliant ouvertement avec les Musulmans sunnites de ce pays. Des sources en contact avec Nouri al-Maliki, jusqu’il y a peu Président de l’Irak, affirment que Maliki croit qu’il existe un accord secret américano-turc de partition de l’Irak. Al-Maliki pense que l’EIIL est hors de contrôle et que les Etats-Unis ne peuvent rien faire pour l’arrêter, selon les sources.

D’autres sources affirment que le régime turc occupe simplement le vide du pouvoir qui existe en Irak pour s’étendre en Arabie Saoudite pour tenter de stopper ce qu’il considère comme une offensive perse dans la région. Donc, comme mentionné plus haut, nous avons une guerre entre l’empire ottoman et ses alliés et l’empire perse et ses alliés. Pour le moment, les paris donnent les Perses gagnants.

Cependant, maintenant que les Turcs ont compris que l’OTAN ne combattra pas les Russes pour leur compte, vous pouvez être sûr qu’ils vont négocier en secret avec la Russie et le Pentagone dans l’espoir d’éviter le désastre. Les militaires américains ont déjà affirmé clairement qu’ils ne sont pas désireux de protéger Israël, ce qui signifie que ce pays sera à la merci de la Turquie, de l’Iran, et surtout, de la Russie.

La lutte au Moyen-Orient fait partie d’un projet planifié plus vaste du complexe militaro-industriel américain, du démantèlement à l’échelle mondiale du contrôle de la mafia khazar sur le système bancaire et financier. Ce scénario implique entre autres « un baril de pétrole à 30 $, un défaut sur la dette des marchés émergents, la chute des Saoud et l’utilisation du yuan chinois pour payer le pétrole du Moyen-Orient ». Associé à cela, ces évènements provoqueront l’effondrement des banques et la fin du Nouvel Ordre Mondial, selon ce qu’envisagent ces planificateurs. Le catalyseur pourrait bien être l’échéance des fonds spéculatifs de produits dérivés du pétrole en janvier et février ; qui devraient soudainement exposer quelques grands acteurs aux effets dévastateurs de l’effondrement des prix des produits pétroliers.

A l’intérieur des Etats-Unis, le complexe militaro-industriel conduit une purge des membres de la « cinquième colonne israélienne » selon les sources. Un signe tangible a été l’inculpation la semaine dernière de l’ancien président de l’assemblée de l’Etat de New York, Sheldon Silver, pour sept chefs d’accusation de corruption fédérale.

L’inculpation fait partie de mesures destinées à ôter toute protection politique aux fonds spéculatifs de produits dérivés et aux sociétés criminelles de Wall Street qui pillent l’économie américaine, selon des sources de la Société du Dragon Blanc (WDS) aux Etats-Unis.

Un autre indice est une campagne destinée à se débarrasser du maire de Chicago, Rahm Emanuel, sous le prétexte du meurtre extra-judicaire d’un adolescent afro-américain. Il ne s’agit en fait que d’un prétexte légal pour évincer du pouvoir ce gangster de Chicago, selon les sources de la WDS. Il y aura davantage de têtes qui vont tomber dans les temps à venir, ajoutent les sources de la WDS américaine. Les Khazars réagiront avec davantage de fusillades collectives montées de toutes pièces.

Il y a du nouveau au Japon aussi. L’intermédiaire du pouvoir Chodoin Daikaku affirme que l’ancien ministre des finances japonais Heizo Takenaka a récemment proposé un pot-de-vin de « plus d’un milliard de dollars » au politicien populaire de l’opposition Toru Hashimoto. Etant donné que Takenaka est le traître japonais qui a remis le contrôle du système financier japonais à la mafia khazar, cette tentative de corruption de Hashimoto est destinée à faire de lui un serviteur de la mafia khazar. S’il accepte le pot-de-vin, il lui sera probablement promis le titre de Premier Ministre mais seulement s’il accepte de continuer à piller les économies des Japonais au profit de la mafia khazar.

Le dernier rapport de la Banque du Japon indique que le montant total de l’argent en circulation au Japon diminue alors que les dernières statistiques du PNB japonais montrent que le pays est en récession. Ces deux faits prouvent que la soi-disant Abenomie (l’économie selon Abe) consistant à faire fonctionner massivement la planche à billets de la Banque du Japon, n’était rien d’autre que le vol de l’argent japonais au profit de la mafia khazar et de ses banques. Comme le montrent maintenant les propres statistiques du gouvernement, cet argent de la Banque du Japon n’est pas dépensé au Japon.

Finalement, Zhang Seung Shik, un des plaignants réclamant les 30 000 milliards de $ de la fortune d’or des mandchous, a dit la semaine dernière que la Banque des Règlements Internationaux (BRI) lui avait promis que l’argent serait utilisé pour « restaurer la nation mandchoue, diviser la Chine en 16 pays et diviser la Russie en 4 pays ». Tout ce que nous pouvons dire à M. Zhang c’est qu’il peut continuer à rêver, mais que personne ne lui confiera une somme de 30 000 milliards de $.



Traduction Française Patrick T rev Isabelle

MARIA Z. + MARGARITA S.


Part II

PUTIN AT VALDAI

Putin at Valdai 2017 - PT from Roberto Petitpas on Vimeo.


FULL TEXT OF THE ORIGINAL SPEECH WRITTEN AND PRONOUNCED BY VLADIMIR PUTIN AT THE VALDAI DISCUSSION CLUB ON OCTOBER 19, 2017 -- A TRUE HISTORIC DOCUMENT

# NO WAR #NO NATO

# NO WAR #NO NATO

Sostieni la campagna per l'uscita dell'Italia dalla NATO - per un’Italia neutrale.




FIRMA QUESTA PETIZIONE SIGN THIS PETITION ПОДПИСАТЬ ЭТУ ПЕТИЦИЮ


NATO MEMBERS:

AL - SIGN THIS PETITION; DE - UNTERZEICHNE DIESE PETITION; BE- SIGNEZ CETTE PÉTITION; BG - ПОКАЗВАЙТЕ ТОВА ПЕТИЦИЯ; CA - SIGN THIS PETITION/SIGNEZ CETTE PÉTITION; HR - ZNAJATI OVAJ PETICIJU; DK - SIGN DENNE PETITION; SK - PODPORUJTE TÚTO PETICIU; SI - PRIJAVITE TO PETICIJO; ES- FIRMA ESTA PETICIÓN; EUA - SIGN THIS PETITION; EE - SIGN THIS PETITION; FR - SIGNEZ CETTE PÉTITION; GR - Υπογράψτε αυτήν την αναφορά; NL - TEKEN DEZE PETITIE; HU - ÍRJA ALÁ EZT A PETÍCIÓT; IT - FIRMA QUESTA PETIZIONE; ISL - SIGNU ÞESSA PETITION; LV - PAZIŅOJIET šo PETITION; LT - PADARYTI ŠĮ PETŽIĄ; LU - REGISTER DIR PETITIOUN; NO - SIGNER DENNE UNDERSKRIFTSKAMPANJEN; PL - PODPISZ TĄ PETYCJE; PT - ASSINE ESTA PETIÇÃO; GB - SIGN THIS PETITION; RO - SEMNEAZĂ ACEASTĂ PETIȚIE; CZ - Podejte tuto petici; TR - BU DİLEKÇEYİ İMZALA


anti

Unless YOU, individually, wake up and raise your voice and strength against the all pervading evil,

no one, LITERALLY, is going to do it for you,

and precisely

because your very consciousness and awareness

remain on the level of some blind believer in the "bright future of mankind"


PUTIN




AVAILABLE IN FRENCH, ROMANIAN, PORTUGUESE




2017 FSB Meeting - EN from Roberto Petitpas on Vimeo.



putin

BF



“Glory to God in the highest, and on Earth

Peace, Good Will toward men.”

This Christmas, Give Peace.



BJ 2 FEV




UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


Translations in German

Dear Friends,

Due to health issues, Manavika cannot translate for an indefinite period of time.

Being so, I kindly ask to the German Readers proficient in English and that

have availability to take assignment of this task to kindly contact me

through my email luisavasconcellos2012@gmail.com.

Many thanks in advance.