Tuesday, December 10, 2019

Thierry Meyssan -- Die NATO will ein Atlantik-Pazifik-Bündnis werden

Niemand hält das Pentagon auf. Während der von Hillary Clinton 2011 heraufbeschworene Militäreinsatz rundum China offiziell aufgegeben worden war, hat die NATO ihn gerade durch den Londoner Gipfel beschlossen. Der Prozess ist gestartet worden und sollte mit dem Beitritt Australiens im Jahr 2026 beginnen.
 | DAMASKUS (SYRIEN)  
JPEG - 32.9 kB
NATO-Generalsekretär Jens Stoltenberg sprach am 7. August 2019 vor dem Lowy Institute in Sydney. Er behauptete dort, dass es nicht die NATO ist, die sich im Pazifik entfalten will, sondern China, das die Alliierten dort bedroht.
Die internationale Presse hat vom Gipfel zum 70. Geburtstag der NATO nur über die vorangegangenen lauten Äußerungen berichtet und über die spöttischen Bemerkungen, die dort den Ton angaben. Das Wichtigste war natürlich etwas anderes [1].
Als das Atlantische Bündnis geschaffen wurde, wurde die Funktion des Bündnisses von seinem Generalsekretär Lord Hastings Lionel Ismay so zusammengefasst: "Die Sowjetunion draußen, die Amerikaner drinnen zu halten und die Deutschen unten zu halten" (keep the Soviet Union out, the Americans in, and the Germans down) [2]. Da dieses Ziel mit der "Heimat des Kommunismus" verschwunden war, wurde versucht, die Russische Föderation als seine Fortsetzung darzustellen. Dann hat man die Idee akzeptiert, Deutschland eine eigene Politik zu erlauben. Schließlich wurde geplant, die Allianz auf den Pazifik auszudehnen, um China "einzudämmen "; was soeben bestätigt wurde.

Monday, December 9, 2019

EN -- BENJAMIN FULFORD: 09:12:2019


December 9, 2019
 
The Western world remains paralyzed by an elite civil war while China keeps getting stronger and stronger and is heading towards absolute dominance.  Unless this civil war is ended, the Western G6 alliance (G7 minus Japan) will lose the ability to control the United Nations and the direction humanity chooses for its future.
The civil war was on full display at last week as U.S. President Donald Trump “didn’t fare too well at the NATO meetings in London and left abruptly after the Canadian premier was overheard being disrespectful to him,” according to European royal family sources.  The “school playground type of tricks” masked the fact that the real topic of the summit was “the funding of the U.S. corporate government.”  The source also said, “Trump has been a disappointment, I think.  His job was to wind down and reboot.”
Trump has been recently given a couple of reminders that he is dealing with bigger issues than keeping a U.S. stock market bubble inflated long enough for him to be re-elected in 2020.  One was a shutdown of Washington, D.C. air defenses that left him totally vulnerable to a missile or air attack.  The other was when he was hit with a psychotronic weapon on November 21st.
https://www.thedrive.com/the-war-zone/31253/heres-what-really-happened-with-that-washington-d-c-air-defense-scare
The Gnostic Illuminati military and intelligence types behind Trump, for their part, have been lashing out strongly against the British royals, especially after the failed NATO summit.  Pentagon sources say, “The royal family saga is far from over, as Trump denies knowing and even Canada’s military struggles with Prince Andrew’s three Colonels-in-Chief titles.”
Then there was the undeniable satanic hand sign made by Prince Harry when he met Melania Trump on December 6th.
https://twitter.com/Jali_Cat/status/1202876212277907457
Sources close to Harry say the sign meant …

Wednesday, December 4, 2019

DEUTSCH -- BENJAMIN FULFORD: 02:12:2019


2. Dezember 2019
Die Spannungen in der Welt erreichen einen gefährlichen Siedepunkt, da der zunehmend isolierte US-Präsident Donald Trump nach allen Seiten austeilt. Es scheint, als ob Trump versucht, die Unterstützung des US-Militär für Krieg gegen Dänemark und Mexiko zu bekommen in dem Bemühen, Mittel zu erbeuten, um die US-Unternehmensregierung zu finanzieren, stimmen viele Quellen überein. Eine große finanzielle Sabotagekampagne gegen China ist ebenfalls auf dem Weg, gekennzeichnet durch den Ausfall der US-Dollar-Anleihe eines Unternehmens mit Einnahmen in Höhe der satanischen Zahl von 66,6 Milliarden Dollar. Inzwischen teilen Trump-Unterstützer gegen die britische Königsfamilie aus. Erinnern Sie sich: Trump hat bereits die EU als „ein Feind“ bezeichnet.
Diese ganze Aktivität hängt mit dem Umstand zusammen, dass trotz des Diebstahls der Pensionsgelder der Menschen in Japan das US-Unternehmen immer noch keinen klaren Weg hat, um die Zahlungsfrist vom 31. Januar 2020 einzuhalten. In diesem Zusammenhang ist es interessant, festzustellen, dass der Brexit jetzt für den 31. Januar 2020 geplant ist.

FR -- BENJAMIN FULFORD: 02:12:2019


Trump riposte tous azimuts alors que la tension mondiale s’accroît à des niveaux dangereux

Benjamin Fulford, le 12 décembre 2019

Les tensions mondiales sont proches d’un point d’ébullition dangereux alors que le Président des Etats-Unis Donald Trump de plus en plus isolé riposte tous azimuts. Il semble que Trump essaie d’obtenir le soutien des militaires Américains pour une guerre contre le Danemark et le Mexique pour tenter de s’emparer de ressources naturelles afin de financer le gouvernement privé des Etats-Unis, selon plusieurs sources concordantes. Une importante offensive de sabotage financier est également en cours contre la Chine, marquée par le défaut du remboursement d’obligations en dollars d’une grande entreprise ayant un chiffre d’affaires du nombre satanique de 66,6 milliards de $. Entre-temps, les soutiens de Trump s’en prennent à la famille royale Britannique. Rappelez-vous que Trump a déjà qualifié l’UE « d’adversaire ».

Toute cette activité est liée au fait que, malgré la spoliation du fonds de retraite Japonais, la société privée des Etats-Unis n’a toujours pas trouvé les moyens d’honorer son échéance de remboursement du 31 janvier 2020. Il faut remarquer dans ce contexte que le Brexit est maintenant prévu pour le 31 janvier 2020.

Commençons par examiner la situation au Mexique. Les Etats-Unis ont maintenant déployé trois groupes de porte-avions autour de ce pays alors que « les militaires Américains se préparent à attaquer les cartels de la drogue Mexicains, qui pourraient avoir été armés et entraînés par le Mossad », affirment des sources du Pentagone.

Alors que nous pouvons confirmer de façon indépendante que certains mercenaires des cartels de la drogue ont effectivement été entraînés par le Mossad, nous savons également que cette guerre contre le Mexique a pour but de s’emparer du pétrole, de l’argent et d’autres ressources minières du Mexique, afin de financer la société privée des Etats-Unis. C’est pourquoi les militaires Mexicains se sont rangés publiquement aux côtés du Président Andres Manuel Lopez Obrador (Amlo).

La Russie a également déployé des sous-marins nucléaires autour des côtes Américaines, et le Président Russe Vladimir Poutine a déclaré publiquement en début d’année que son pays était prêt à affronter une nouvelle crise des missiles Cubains.

Cela signifie que Trump va devoir faire marche arrière, parce que les militaires Américains ne vont pas déclencher une guerre nucléaire pour s’emparer de ressources destinées à soutenir une SOCIETE DES ETATS-UNIS qui appartient à des actionnaires étrangers.

Ensuite, examinons le cas du Danemark. Là-bas, Lars Findsen, le chef du service de renseignement de la Défense Danoise, a affirmé que le Groenland se trouvait confronté à un important problème de sécurité nationale parce qu’un « bras de fer » opposait les Etats-Unis et d’autres puissances mondiales dans l’Arctique. Trump avait annulé au Danemark une visite d’état au mois d’août et qualifié son Premier Ministre Mette Frederiksen de « méchante » après qu’elle ait refusé de vendre le Groenland aux Etats-Unis.

Ces incidents font suite à l’installation d’un gouvernement Nazi au Brésil et au fait que les Forces Spéciales Américaines se soient emparées des ressources en lithium en Bolivie. Il est évident que l’administration Trump essaie de transformer le continent Américain en forteresse. Malheureusement, le Canada (l’Empire Britannique), le Danemark (l’UE) et le Mexique (soutenu par la Russie et le Vatican) lui barrent la route.

A présent, tournons-nous vers l’attaque économique contre la Chine, où des sources de la CIA en Asie nous affirment que « l’économie et le système financier de la Chine vont probablement imploser dans les … deux mois qui viennent. « Le Parti » devra essayer de contenir cette implosion aussi longtemps que possible.

Les sources expliquent : « Le gouvernement ne peut plus soutenir une dette de plus de 40 000 milliards de $ qu’il a créée. Certains qui sont dans la confidence affirment que la dette est plus proche de 50 000 milliards de $ … et représente une ligne de crédit illimité générée par ordinateur. Une grande partie a servi à financer d’énormes projets d’infrastructure, qui comprennent de nombreuses villes totalement vides avec des centres commerciaux également vides. Cinq banques ont fait faillite en l’espace de trois mois et le gouvernement a dû intervenir pour les renflouer. On estime que 500 banques Chinoises ont de sérieux ennuis et seraient proches de l’effondrement, selon les institutionnels chargés de la règlementation du système bancaire Chinois. Cela représente près de 15 % des institutions financières de la Chine ».

Cela pourrait être lié à l’article suivant concernant le Groupe Tewoo au chiffre d’affaires de 66,6 milliards de $ qui a fait défaut à l’échéance d’une obligation Américaine de 500 milliards de $. Il est également possible que les Chinois aient choisi cette entreprise et ce chiffre d’affaires pour menacer de saboter le système financier Occidental en refusant de rembourser tous les emprunts Chinois exprimés en dollars.

De plus, selon les sources de la CIA : « La situation à Hong Kong a été planifiée en détail de longue date. Elle a été financée par le sommet de la pyramide. Poutine, Xi et Trump la connaissaient d’avance, ce qui explique pourquoi ils n’y ont pas mis fin. Ce mouvement était conçu comme écran de fumée pour occuper « les gens ». Il y a beaucoup plus à dire à ce propos et cela sera également révélé.

 « Dans ce même laps de temps, une très grande banque de New York va fermer ses portes. Le plus petit problème de la banque concerne plus de 22 000 employés qui perdront leur emploi rien que dans la région de New York. Le plus gros problème, c’est que cela déclenchera un effet domino, étant donné que cette banque est étroitement liée à la Deutsche Bank, ce qui provoquera une crise sérieuse dans l’UE étant donné que la DB va également mettre la clé sous la porte ».

Le chiffre de 220 000 employés annoncé indique qu’il s’agit probablement de JP Morgan. Les problèmes de JP Morgan pourraient être liés avec l’introduction en bourse de l’Aramco Saoudienne laquelle « a été sursouscrite à l’aide de 44 milliards de $ de capitaux de captifs Saoudiens mais cela n’a pas dissimulé l’échec épique du boycott étranger, étant donné que même le Koweït et les Emirats Arabes Unis ont été réticents à investir ». 

La chute de JP Morgan Chase et de son pétrodollar entraînerait bien sûr la chute des dynasties Rockefeller et Bush. Cela pourrait être une des raisons pour lesquelles notre source habituelle du Pentagone indique qu’une lutte sérieuse est en cours pour éloigner les militaires Occidentaux de la famille royale Britannique.

En outre, l’attaque contre la famille royale Britannique pourrait être liée aux accords qu’elle est en train de conclure avec la Russie, la Chine, l’Iran et d’autres pays pour échapper à l’emprise des Etats-Unis sur le système financier international. Les dernières informations à cet égard sont que le Royaume Uni est en train d’intégrer le système de paiement Russe dans son réseau bancaire et que six autres pays Européens ont contourné les sanctions Américaines contre l’Iran par le biais d’une chambre de compensation basée à Paris (Instex)

Voici ce que nos sources pro-Trump du Pentagone avaient à déclarer sur la famille royale Britannique : « L’agression au couteau du Pont de Londres semble être un incident royal qui a échoué afin de détourner l’attention de l’hostilité que manifestent au Prince Andrew les pontes de l’armée Britannique, de l’armée Américaine, de l’OTAN, de l’UE, de la France et de l’Allemagne ; ce qui pourraient contraindre la Reine à destituer cet agent pédophile non seulement de ses titres royaux mais également de ses titres militaires ».

La source poursuit en disant : « Les couteaux sont tirés, car la Monarchie n’est plus exempte de reproches étant donné que le Prince Charles pourrait avoir été ravitaillé par le pédophile Jimmy Savile pendant des années*, tout comme son frère Andy le tombeur l’a été par le trafiquant pédophile et maître-chanteur Jeffrey Epstein ». C’est pourquoi « les militaires Britanniques se vengent contre Andrew pour avoir arrosé de sa Royale semence le réseau  de chantage pédophile d’Epstein au profit d’Israël », conclut la source.

* Jimmy Savile (31 octobre 1926 – 29 octobre 2011), est un DJ et présentateur de télévision britannique.
Il a entre autres, sur la BBC, présenté l'émission de télévision de la Jim'll Fix It, et a été le premier et le dernier présentateur de l'émission de variétés Top of the Pops. Il a utilisé sa notoriété pour lever des fonds destinés à des œuvres charitables pour un montant estimé à 40 millions de £1 et fut pour cela décoré de l'ordre pro Merito Melitensi2.
À sa mort, il a été accusé de centaines d'agressions sexuelles commises sur les lieux même de son travail, à la BBC, ainsi que dans divers établissements scolaires et hospitaliers dont il était le donateur. La police a reconnu que Jimmy Savile était un prédateur sexuel3,4 et qu'il était peut-être même un des pires agresseurs sexuels que le Royaume-Uni ait jamais connus5,6,7, avec une activité étendue sur une soixantaine d'années8. Wikipedia

Nos propres sources Britanniques nous confirment que Charles est largement considéré comme tout aussi toxique et affirment qu’il y a une forte pression qui s’exerce pour que le Prince Harry, dont le père n’est pas Charles, hérite du trône de la Reine. Cela signifie qu’il serait le premier à ne pas descendre de la lignée de Guillaume le Conquérant depuis le Roi Harold mort en 1066.

Indépendamment de l’avenir de la famille royale Britannique, il y a de plus en plus d’indices que l’ancien ordre régnant en Occident soit en cours d’effondrement :

  • Le Président Français Emmanuel Macron a publiquement déclaré que les ennemis de l’OTAN ne sont pas la Russie et la Chine.
  • La Turquie, membre de l’OTAN, a refusé les plans de défense de l’OTAN pour les pays Baltes dirigés contre la Russie.
  • Le Pakistan, ancien allié des Etats-Unis ignore les pressions Américaines et poursuit la construction de l’oléoduc permettant à l’Iran d’exporter son pétrole par voie terrestre.
  • Entre-temps, les anciennes républiques Soviétiques ont réaffirmé leur alliance militaire.


Ces changements coïncident avec une campagne plus secrète menée contre les satanistes. En particulier, le Pape François a examiné les preuves impliquant l’ancien supérieur général des Jésuites Peter Hans Kolvenbach dans l’attentat de Fukushima contre le Japon, affirment des sources de la Loge Maçonnique P2. Selon les sources, il a reçu de nouvelles preuves de son implication au cours de la visite de François au Japon la semaine dernière.

Des sources de l’extrême-droite Japonaise proches de l’Empereur affirment que l’ancien Premier Ministre Japonais Yasuhiro Nakasone est mort à Guantanamo après avoir subi un interrogatoire pour son rôle dans l’attentat de Fukushima. L’arme nucléaire utilisée lors de l’attentat avait été entreposée dans sa propriété de Hinodecho avant le début de l’opération. Nakasone a mis en cause Kolvenbach et le Premier Ministre Israélien Netanyahou peu avant sa mort, selon les sources. Les journaux Japonais ont annoncé son décès le lendemain du départ du Japon du Pape François, mais aucun des articles n’a mentionné la cause du décès, comme c’est habituellement le cas. Cependant, il faut dire qu’il était âgé de 101 ans.
Nous allons également essayer de confirmer les rapports de ces mêmes sources d’extrême-droite que l’ancien Premier Ministre Junichiro Koizumi a été remplacé par un sosie après avoir été transféré à Guantanamo.

Ces initiatives de François pourraient expliquer pourquoi le chef sataniste autoproclamé Leo Zagami a récemment attaqué François. Zagami est concerné par l’attentat de Fukushima et craint que le fil de l’enquête ne remonte jusqu’à lui maintenant que Nakasone et Netanyahou sont passés aux aveux.

Un membre d’une famille royale Européenne nous a dit la semaine dernière : « Je me suis penché sur le sujet du Satanisme et j’ai découvert des preuves solides de son existence et du fait que malheureusement, nombreux sont ceux peut-être aux plus hauts échelons du pouvoir mondial à qui on l’a inculqué ». Pour résoudre le problème il faudra « extirper ce culte à l’échelle industrielle ».

La source espère qu’en qualifiant ces gens de « personnes ayant subi un lavage de cerveau et donc portant une moindre responsabilité, voir une absence de responsabilité », il serait possible de rendre justice pour la plupart d’entre eux, par un processus de paix et de réconciliation.

Une source Jésuite à Tokyo nous a également informé qu’un vieux Jésuite avait montré au Pape François un rouleau de papyrus sur lequel était inscrit le message suivant : « Satan est retourné à sa création originelle et a reçu l’absolution. Merci d’avoir maintenu la chandelle allumée pendant toutes ces longues années ». L’image sur le rouleau du Livre des Morts Egyptien a montré un verdict d’innocence. Il se trouve sur le lien suivant :

En tout cas, la visite de François a donné une nouvelle impulsion aux négociations réunissant les Russes, les Francs-Maçons de la Loge P2, les familles royales Européennes, les sociétés secrètes Asiatiques, le Pentagone et d’autres en vue de la création d’une future administration de planification dotée d’un personnel sélectionné au mérite, comme le confirment des sources de familles royales Européennes.

© Benjamin Fulford -
Traduction : Patrick T revu Isabelle

RU -- BENJAMIN FULFORD: 02:12:2019

Бен Фулфорд - 2 декабря 2019 года - Трамп атакует по всем направлениям, по мере того, как напряженность мире усиливается до опасных уровней
 
 

Мировая напряженность достигает опасной точки кипения, по мере того, как всё более изолированный президент США Дональд Трамп атакует по всем направлениям.  Похоже, что Трамп пытается сплотить военную поддержку США для войны против Дании и Мексики в попытке захватить ресурсы для финансирования корпоративного правительства США, утверждают несколько источников.  Против Китая также ведется крупная кампания финансового саботажа, о чем свидетельствует дефолт по облигациям в долларах США компании с доходом сатанинского числа в 66,6 миллиардов долларов. Между тем, сторонники Трампа набрасываются на британскую королевскую семью.  Помните, Трамп уже назвал ЕС "врагом".
 
Вся эта деятельность связана с тем, что, несмотря на на кражу пенсионных денег у японцев, у корпорации США до сих пор нет четкого пути к осуществлению выплат к установленному сроку 31 января 2020 года.  Интересно отметить в этом контексте, что Брексит в настоящее время также запланирован на 31 января 2020 года.
 
Давайте начнем с рассмотрения ситуации с Мексикой.  США в настоящее время развернули три группы авианосцев вокруг этой страны, поскольку “американские военные готовятся атаковать мексиканские наркокартели, которые могут быть вооружены и обучены Моссадом”, - говорят источники в Пентагон

POLSKI -- BENJAMIN FULFORD: 02:12:2019


2 grudnia 2019 Benjamin Fulford, Towarzystwo Białego Smoka

Światowe napięcia osiągają niebezpieczną temperaturę wrzenia, ponieważ coraz bardziej izolowany prezydent USA Donald Trump atakuje ostro we wszystkich kierunkach. Wygląda na to, że Trump próbuje zjednoczyć pomoc wojskową USA dla wojny przeciwko Danii i Meksykowi, starając się przejąć zasoby dla finansowania korporacyjnego rządu USA, zgadza się z kilka źródeł. Przeciwko Chinom prowadzona jest również duża kampania finansowego sabotażu, o czym świadczy nie wywiązanie się z należności z tytułu obligacji w dolarach amerykańskich korporacji z dochodem szatańskiej liczby w $ 66,6 mld. Tymczasem zwolennicy Trumpa atakują brytyjską rodzinę królewską. Pamiętajcie, Trump już nazwał UE “wrogiem“.
Cała ta działalność jest związana z tym, że mimo kradzieży pieniędzy na emerytury Japończyków, amerykańska korporacja wciąż nie ma czystej drogi dla realizacji swojego terminu płatności 31 stycznia 2020 roku. Ciekawe w tym kontekście jest, że Brexit zaplanowano teraz na 31 stycznia 2020 roku.

HZ -- BENJAMIN FULFORD: 02:12:2019



Trump bijesni u svim smjerovima kako svjetska napetost eskalira do opasnih razina

2. prosinca 2019.



Svjetske tenzije dostižu opasnu točku ključanja jer se sve izoliraniji američki predsjednik Donald Trump istresa u svim smjerovima. Izgleda da Trump pokušava prikupiti američku vojnu potporu za rat protiv Danske i Meksika u pokušaju da ugrabi resurse za financiranje američke korporativne vlade, slažu se brojni izvori. U tijeku je i velika financijska sabotaža protiv Kine, a najvažnija točka je neplaćanje obveznica u američkim dolarima kompanije s prihodom sotonskog broja od 66,6 milijardi dolara. U međuvremenu, Trumpovi pristaše obrušuju se protiv britanske kraljevske obitelji. Sjetite se, Trump je EU već označio "neprijateljem".

Sve ove aktivnosti povezane su s činjenicom da, unatoč krađi novca za mirovine Japanaca, američka korporacija još uvijek nema jasan put ka ispunjenju roka plaćanja 31. siječnja 2020. godine. U tom je kontekstu zanimljivo primijetiti da je Brexit sada zakazan za 31. siječnja 2020. godine.

Imagem

00
PT -- VLADIMIR PUTIN na Sessão plenária do Fórum Económico Oriental

Excertos da transcrição da sessão plenária do Fórum Económico Oriental

irmãos de armas


Legendado em PT. Clicar em CC, escolher PT.

índice


“Copyright Zambon Editore”

PORTUGUÊS

GUERRA NUCLEAR: O DIA ANTERIOR

De Hiroshima até hoje: Quem e como nos conduzem à catástrofe

ÍNDICE

TRIBUTE TO A PRESIDENT


NA PRMEIRA PESSOA

Um auto retrato surpreendentemente sincero do Presidente da Rússia, Vladimir Putin

CONTEÚDO

Prefácio

Personagens Principais em 'Na Primeira Pessoa'

Parte Um: O Filho

Parte Dois: O Estudante

Parte Três: O Estudante Universitário

Parte Quatro: O Jovem especialista

Parte Cinco: O Espia

Parte Seis: O Democrata

Parte Sete: O Burocrata

Parte Oito: O Homem de Família

Parte Nove: O Político

Apêndice: A Rússia na Viragem do Milénio


The Putin interviews


The Putin Interviews
by Oliver Stone (
FULL VIDEOS) EN/RU/SP/FR/IT/CH


http://tributetoapresident.blogspot.com/2018/07/the-putin-interviews-by-oliver-stone.html




Followers