APPEAL


APPEAL TO THE LEADERS OF THE NINE NUCLEAR WEAPON STATES

(China, France, India, Israel, North Korea, Pakistan, Russia, the United Kingdom and the United States)

中文 DEUTSCH ENGLISH FRANÇAIS ITALIAN PORTUGUESE RUSSIAN SPANISH


Saturday, June 8, 2019

FR -- BENJAMIN FULFORD: 03:06:2019





Les rumeurs d’un Réamorçage Monétaire vont bon train alors que l’Indonésie ferme toutes ses banques et prêteurs sur gage durant 9 jours pendant que la Malaisie plaide en faveur d’une monnaie garantie par l’or à l’international

Benjamin Fulford, le 3 juin 2019


Les personnes en contact avec le monde du renseignement font état de rumeurs avec le sentiment que quelque chose d’imminent va s’abattre. « J’ai le sentiment que nous sommes très près de la fin de la société privée des Etats-Unis. Je peux vous dire que tout ce qui se passe dans la région ici est relié. Il y a du changement dans l’air. Les gouvernements corrompus sont en train d’être dénoncés et devront démissionner ou être remplacés par ‘le peuple’ », c’est ainsi qu’une source de la CIA en Asie a décrit l’ambiance. De nombreux évènements apparemment sans lien entre eux pointent tous en ce sens.
Commençons par la situation en Asie du Sud-Est, où l’Indonésie a fermé cette semaine toutes ses banques et ses bureaux de prêteurs sur gage pour une durée de 9 jours. La fermeture des bureaux de courtage internationaux du marché de l’or est arrivée juste après l’appel du Premier Ministre de Malaisie, Mahatir invitant à remplacer le dollar U.S. par une monnaie garantie par l’or.


La Papouasie-Nouvelle Guinée qui détient quelques-unes des plus grandes réserves d’or, vient de choisir James Marape comme Premier Ministre. Marape a effectivement l’intention de nationaliser les exploitations de minerais et ressources énergétiques de son pays. [Copiez et collez l’URL suivant]
https://www.sbs.com.au/news/who-is-james-marape-8th-pm-of-png


Le Roi David Peii II des Deux-Royaumes de Papaala et de Me’ekamui (Bougainville), qui contrôle de fait Panguna, la plus grande mine d’or au monde, a déclaré à la Société du Dragon Blanc qu’il était proche de Marape :
« C’est intéressant qu’il soit mon copain de classe, mon ami, et client d’U-Vistract [en référence à la monnaie garantie-or que le Roi David a créée]. Je viens juste de lui envoyer un message de félicitations. Au moment venu, Dieu ouvre toutes les portes ».

La fermeture des banques Indonésiennes et les événements reliés à l’or se produisent juste après une fermeture de dix jours du système bancaire Japonais du 27 avril au 7 mai. Cette fermeture sans précédent a également suscité des hypothèses (y compris de ma part) qu’elle conduirait à une sorte de déclaration financière ; mais rien n’est vraiment apparent pour les gens ordinaires. Cependant, nous apprenons à présent de la part de la famille royale Britannique que la fermeture était nécessaire pour des ajustements informatiques liés au Système Financier Quantique. Ceci est aussi lié à l’annonce du 9 avril notamment que le Japon émettrait une nouvelle monnaie à partir de 2024, selon les sources.
Ces éléments ont tous commencé à être mis en œuvre en mars 2019 après que le Cardinal Pell, le patron de la Banque du Vatican, ait été reconnu coupable de maltraitances et d’abus sur de jeunes garçons, comme le confirment des sources de la Loge Maçonnique P2. Ces événements auront également d’importantes répercussions sur les membres du groupe Bilderberg* et de la famille royale Néerlandaise étant donné … qu’il semblerait que le pétrodollar conçu par la cheville ouvrière des Bilderberg, Henry Kissinger, soit en cours de démantèlement, selon des sources concordantes de la Loge P2 et Britanniques.
*Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d'environ 130 personnes, essentiellement des Américains et des Européens, dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias.
La conférence inaugurale se tint à l'hôtel Bilderberg, situé à Oosterbeek aux Pays-Bas, du 29 au 31 mai 1954. Cinquante délégués en provenance de onze pays d'Europe occidentale y assistèrent, aux côtés de onze Américains dont David Rockefeller6. La réussite de l'événement décida les organisateurs à organiser cette conférence sur une base annuelle. Un comité directeur permanent fut mis en place.
Le poste de président du comité directeur a été successivement occupé par :


La famille royale Néerlandaise se trouve également confrontée à une crise existentielle, étant donné que son implication dans la disparition du Vol MH-370/17 de Malaysian Airlines fait l’objet d’une enquête criminelle approfondie, officielle et publique, Le Premier Ministre de Malaisie, Mahatir, s’exprimant devant le Club des Correspondants Etrangers du Japon la semaine dernière, a publiquement annoncé que le Vol MH-370 de Malaysian Airlines qui a disparu en mars 2014, et le Vol MH-17 qui a été abattu en vol en juin 2014 concerne un même appareil. Il a indiqué que les Néerlandais refusaient de remettre la boîte noire de l’avion à la Malaisie, même si l’avion décollait de Malaisie et avait un pilote Malaisien. Mahatir a également affirmé clairement qu’il s’agissait d’une opération aux motivations politiques qui visait dès le début à accuser la Russie d’avoir abattu l’appareil. Ses commentaires commencent au repère 40 :35 de la vidéo.  



En fait, des lanceurs d’alerte Néerlandais et d’autres ont déjà révélé en détail tout ce crash meurtrier. Le lien ci-dessous raconte la véritable histoire :

La raison pour laquelle cela ressort aujourd’hui, c’est que la déclaration publique d’un chef d’état en fonction signifie que cet épisode sordide ne peut plus être balayé sous le tapis. Le cheminement de l’enquête conduira certainement à la famille royale Nazie* Néerlandaise.
*Le prince Bernhard ancien membre du parti nazi NSDAP (Libération, décembre 1995) Le père de la reine Beatrix des Pays-Bas comme le mari de la reine Elisabeth II d’Angleterre ont bien appartenu au parti nazi NSDAP peu avant la guerre. Citoyen allemand, Bernhard zur Lippe-Biesterfeld a adhéré au parti d’Hitler à l’âge de 22 ans puis rendu sa carte le 9 septembre 1936, après ses fiançailles avec Juliana, future reine des Pays-Bas. Ce sont deux historiens néerlandais qui ont fait éclater la bombe en découvrant aux Etats-Unis un document authentifiant l’appartenance du prince Bernhard au NSDAP.

Une lettre à l’éditeur publiée sur ce site par un lanceur d’alerte Néerlandais contient pas mal d’informations intéressantes sur la relation entre la famille royale des Pays-Bas, les Nazis, les Bilderberg et l’Union Européenne. Les éléments principaux comprennent :

  1. Des informations qu’un sous-marin Néerlandais avait été délibérément coulé par les Britanniques pour le réduire au silence parce qu’il avait repéré la flotte Japonaise en route vers Pearl Harbor.
  2. Le fait que les Pays-Bas étaient restés secrètement sous le joug Nazi jusqu’en 1945.
  3. Le fait qu’Adolf Eichmann a été assassiné parce qu’il s’apprêtait à tout révéler sur les Nazis.
  4. Le fait que le Cabinet d’Hitler a continué de fonctionner en toute discrétion depuis le 5 mai 1945 sous la direction des chefs d’état Néerlandais, Wilhelmine, Juliana et Beatrix … et après avec le Belge Etienne Davignon*, sous l’égide duquel le régime Nazi a été absorbé par l’Union Européenne.

*Le comte Étienne Davignon est un homme d'État et homme d'affaires belge né le 4 octobre 1932 à Budapest (Hongrie). Ancien chef de cabinet de Paul-Henri Spaak et de Pierre Harmel de 1964 à 1969, il fut également le premier président de l’Agence internationale de l'énergie de 1974 à 1977, le vice-président de la Commission européenne de 1981 à 1985 et président de l'Institut Royal des Relations internationales. Membre du groupe Bilderberg depuis 1974, président jusqu'en 1999, puis président honoraire. En 1985 il entre à la Société générale de Belgique dont il a été le président d'avril 1988 à février 2001, puis vice-président jusqu'à la fusion du 31 octobre 2003 de la Société générale de Belgique et de Tractebel. Il devint alors vice-président de Suez-Tractebel. En 2001, il a puissamment contribué à la fondation de la compagnie aérienne belge Brussels Airlines qui a succédé à la Sabena et absorbé la compagnie Virgin Express tout en desservant 70 destinations. En 2004, le roi Albert II lui a conféré le titre de ministre d'État.

Il y a bien d’autres indices mis à part les évènements en Asie indiquant que cette structure de pouvoir néo-Nazie est vraiment en train de tomber en morceaux. Tout d’abord, notons que le gouvernement de la Chancelière Allemande Angela Merkel (Hitler) est au bord de l’effondrement après la « démission-surprise du dirigeant de son partenaire de coalition Social-Démocrate ».


Pendant ce temps là, Merkel a déclaré au Vice-Président Chinois en visite Wang Qishan qu’elle souhaitait « améliorer les modes de gouvernance mondiaux conjointement avec la Chine ».


Le régime néo-Nazi en Ukraine est également en difficulté. Dès cette semaine, la Russie va interrompre ses approvisionnements en charbon, en produits pétroliers et dérivés. Elle a également interrompu son transit de gaz naturel à travers ce pays.


Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que le Président Ukrainien sortant Petro Porochenko ait déménagé tous les ordinateurs du bureau présidentiel pour dissimuler des preuves avant l’effondrement attendu du régime.

Un autre régime Nazi, celui du Premier Ministre Israélien Benyamin Netanyahou, est également en train de chanceler étant donné que sa tentative pour constituer un nouveau gouvernement a échoué la semaine dernière. Des sources de la famille royale Britannique confirment que ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne soit formellement inculpé de crimes de guerre.
Des sources du Pentagone font remarquer qu’Israël a été « surveillé aussi bien par les Etats-Unis que la Russie » au sommet de sécurité de Singapour du week-end dernier. En outre, Israël subit « également la pression des Nations Unies et de l’Union Européenne afin d’abandonner ses prétentions sur 860 km2 d’eaux territoriales Libanaises qui sont maintenant sous protection Russe pendant que la France, l’Italie et la Russie y effectuent des forages gaziers ».
Nous pouvons également constater que les militaires Américains sont ouvertement méfiants envers toute tentative de manipulation Sioniste, étant donné que le Général Joseph Dunford a déclaré publiquement qu’il ne tomberait pas dans le piège de coups montés, dans une référence évidente aux tentatives Israéliennes de déclencher une guerre des Etats-Unis contre l’Iran.


Selon Gordon Duff de Veterans Today, la Marine Américaine a également refusé l’ordre d’envoyer le groupe naval du porte-avions USS Abraham Lincoln en Iran. Des sources du Pentagone affirment qu’il y a de fortes pressions exercées par les Américains et les Russes pour parvenir à « un grand accord de paix au Moyen-Orient » qui contraindrait Israël à renoncer à leurs armes nucléaires en échange de la promesse de l’Arabie Saoudite et de l’Iran de ne pas acquérir d’armes de destruction massive.


Il est intéressant de remarquer qu’un « Roi Salmane » radicalement rajeuni a présidé un sommet Islamique d’urgence la semaine dernière. Il semble que le sosie qui avait pris la place de son neveu assassiné Mohammed ben-Salmane ait été congédié et remplacé par un faux roi. Ce changement de régime Saoudien est probablement la raison pour laquelle Softbank s’est brusquement retrouvée à court de liquidités.


Le fait que Softbank ait soudainement recruté Cantor Fitzgerald (CF) pour essayer de trouver des investisseurs dans un fonds high tech numérique pour 100 milliards de $ est également très intéressant, parce que CF est un courtier principal d’obligations du Conseil de la Banque de la Réserve Fédérale et non une simple banque d’investissements.
En d’autres termes, cela pourrait être un indice que Softbank essaie de les utiliser pour contacter les nouveaux maîtres de la Fed, parce que ses précédents appuis Saoudiens (Kissinger) ne peuvent plus créer des milliards de dollars à partir de rien.
Cela nous mène évidemment au grand manitou – la Société des Etats-Unis d’Amérique. Voici des indices que le Président Donald Trump est en train de perdre la guerre commerciale qu’il mène contre la Chine et tous les autres aussi.
L’agence de presse officielle Chinoise Xinhua fait la remarque suivante :
« Les 200 milliards de $ de marchandises sur lesquelles les Etats-Unis imposent des droits de douane supplémentaires s’élèvent à 41,8 % des exportations Chinoises vers ce pays, mais ne représentent que 8 % des exportations totales de la Chine », a déclaré Wang Zhijun, le vice-ministre de l’industrie et du numérique. « En outre, près de la moitié des entreprises concernées sont des entreprises à capitaux étrangers, y compris de nombreuses sociétés Américaines », selon Wang.

L’exode des sociétés manufacturières hors de la Chine prévu par Trump ne se produit pas non plus, affirme Xinhua, en indiquant que « les statistiques officielles montrent que de janvier à avril, l’investissement étranger du secteur manufacturier Chinois a bondi de 11,4 % sur un an ».


Au contraire, les importations et les exportations Américaines en avril ont chuté de 2,7% et de 4,2% sur un an, ce qui indique non seulement une économie en récession mais également un déficit commercial en augmentation.

C’est probablement la véritable raison pour laquelle Trump a brusquement enterré son accord commercial révisé tant vanté avec le Mexique et le Canada en imposant des droits de douane au Mexique. Il s’en prend également à l’Inde, au Royaume Uni, à l’Australie et au Japon et à d’autres partenaires commerciaux. Il semblerait bien qu’il essaie désespérément de collecter de l’argent là où il peut afin d’éviter la faillite.
Dans ce contexte, il est également intéressant de remarquer que les familles Américaines qui sont (ou étaient ?) actionnaires du Conseil de la Banque de la Réserve Fédérale, essaient également de faire pression sur la Pologne pour un montant ridicule de 300 milliards de $.

Les sources du Pentagone, de leur côté, ne semblaient pas préoccupées par la faillite imminente du gouvernement privé des Etats-Unis et semblaient davantage se focaliser sur le retour de la compétitivité de la véritable économie Américaine. « Les poursuites judiciaires antitrust intentées par le Département de la Justice et la FTC (Federal Trade Commission) contre Google, Amazon et Facebook les contraindront à davantage de concurrence », font remarquer les sources. Ces sociétés de haute technologie numériques seront obligées par le G20 de payer des impôts comme tout le monde, ajoutent-elles.

 « La guerre technologique/commerciale avec la Chine pourrait prendre fin avec le remplacement de la monnaie fiduciaire par le Système Financier Quantique, le réamorçage monétaire mondial et la publication des technologies censurées et celles d’origine extraterrestres », prédit le Pentagone.

© Benjamin Fulford – Traduction Patrick T rev Isabelle V3

Source Antimatrix.org

 

ARRIVING IN CHINA

Ver a imagem de origem



Kriegsgefangenenlager in Amerika


Von Larry Romanoff, 02. Juni 2020

Übersetzung: K.R.

*

Hinweis an die Leser: In Anbetracht der immensen Bedeutung dieses Themas leiten Sie diesen Artikel bitte über Ihren E-Mail-Verteiler weiter und posten Sie ihn in Ihren Blogs, Internetforen usw., mit der Bitte, dass jeder, der irgendwelche Details oder Familiengeschichten kennt, die Licht auf diese Ereignisse werfen könnten, diese bitte direkt an den Autor unter 2186604556@qq.com weiterleitet.


DEUTSCH ENGLISH ESPAÑOL ITALIANO NEDERLANDS PORTUGUÊS SVENSKA

Diese Geschichte hat alle Voraussetzungen, um sich für eine Verschwörungstheorie zu qualifizieren und macht vielleicht keinen Sinn für Sie ohne einige Hintergrundinformationen über den Zusammenhang.

Bevor die USA in den Ersten Weltkrieg eintraten, wurde eine enorme, jahrelange antideutsche Propagandakampagne von der Creel-Kommission entfesselt, die von Walter Lippman und Edward Bernays geleitet wurde, letzterer war ein Neffe von Sigmund Freud. (1) (2) Die öffentliche Literatur griff alles Deutsche in Amerika an, auch Schulen und Kirchen. In vielen Schulen wurde den "reinen Amerikanern" verboten, die deutsche Sprache zu unterrichten, und die Verwalter wurden aufgefordert, "alle illoyalen Lehrer", also alle Deutschen, zu entlassen. Die Namen unzähliger Städte wurden geändert, um ihren deutschen Ursprung zu eliminieren: Berlin, Iowa wurde zu Lincoln, Iowa. Deutsche Lebensmittel und Namen von Gerichten wurden aus den Restaurants verbannt; Sauerkraut wurde zu "Freiheitskraut", Dackel wurden zu "Freiheitshunden" und Deutsche Schäferhunde zu "Elsässern".

LESEN MEHR

bf pic

Larry Romanoff,

contributing author

to Cynthia McKinney's new COVID-19 anthology

'When China Sneezes'

When China Sneezes: From the Coronavirus Lockdown to the Global Politico-Economic Crisis

manlio +maria

上海的月亮

World Intellectual Property Day (or Happy Birthday WIPO) - Spruson ...


LARRY ROMANOFF on CORONAVIRUS

Read more at Moon of Shanghai

V.P. 2007

EN video comitato

20 questions to Putin


President of Russia Vladimir Putin:

Address to the Nation

Address to the Nation.

Erdogan


Imagem

00
PT -- VLADIMIR PUTIN na Sessão plenária do Fórum Económico Oriental

Excertos da transcrição da sessão plenária do Fórum Económico Oriental

Joint news conference following a Normandy format summit

https://tributetoapresident.blogspot.com/2019/12/joint-news-conference-following.html

Joint news conference following the Normandy format summit.

irmãos de armas


Legendado em PT. Clicar em CC, escolher PT.

índice


“Copyright Zambon Editore”

PORTUGUÊS

GUERRA NUCLEAR: O DIA ANTERIOR

De Hiroshima até hoje: Quem e como nos conduzem à catástrofe

ÍNDICE

TRIBUTE TO A PRESIDENT


NA PRMEIRA PESSOA

Um auto retrato surpreendentemente sincero do Presidente da Rússia, Vladimir Putin

CONTEÚDO

Prefácio

Personagens Principais em 'Na Primeira Pessoa'

Parte Um: O Filho

Parte Dois: O Estudante

Parte Três: O Estudante Universitário

Parte Quatro: O Jovem especialista

Parte Cinco: O Espia

Parte Seis: O Democrata

Parte Sete: O Burocrata

Parte Oito: O Homem de Família

Parte Nove: O Político

Apêndice: A Rússia na Viragem do Milénio


The Putin interviews


The Putin Interviews
by Oliver Stone (
FULL VIDEOS) EN/RU/SP/FR/IT/CH


http://tributetoapresident.blogspot.com/2018/07/the-putin-interviews-by-oliver-stone.html




Followers