bf pic

anti

Unless YOU, individually, wake up and raise your voice and strength against the all pervading evil,

no one, LITERALLY, is going to do it for you,

and precisely

because your very consciousness and awareness

remain on the level of some blind believer in the "bright future of mankind"


Wednesday, February 15, 2017

FRANÇAIS -- BENJAMIN FULFORD: 13:02:2017

Les Etats-Unis et la Chine sont trop occupés par leurs luttes de pouvoir internes, donc le monde devra attendre

le 13 février 2017
Benjamin Fulford



Il y a des rapports de force intenses qui se déroulent aux Etats-Unis et en Chine ces jours-ci, ce qui signifie que les grandes initiatives nouvelles pour la planète dans son ensemble devront attendre jusqu’à ce que la poussière soit retombée dans les deux pays, selon des sources Chinoises et Américaines.

Pour simplifier un peu et résumer ce qui se passe, la bataille aux Etats-Unis se concentre entre la faction de l’état secret qui soutient Trump et les vestiges de l’appareil d’état secret des Bush/Clinton. En Chine, trois factions principales se bagarrent dans un ballet élaboré du pouvoir qui entraînera un nouvel ajustement du gouvernement central vers la fin mars.

Lorsque ces rapports de force seront terminés, alors nous pourrons nous attendre à ce que des réformes majeures du Conseil d’administration de la Réserve Fédérale, des Nations Unies, du FMI, et de l’Union Européenne, commencent sérieusement.

Commençons d’abord par le rapport de force aux Etats-Unis, qui s’est intensifié à présent que Jeff Sessions a été officiellement nommé comme Procureur Général (Ministère de la Justice). Immédiatement après sa nomination, Trump a promulgué un décret présidentiel qui « recentre les énergies et les ressources du gouvernement fédéral sur le démantèlement des organisation criminelles transnationales, telles que les cartels de la drogue ». Comme l’a décrit un officiel du Pentagone : « Trump a déclaré la guerre aux Bush et aux cartels de la drogue Mexicains ».

En outre, un signal que les cow-boys de l’antidrogue parmi les militaires et les services de renseignement ont finalement compris, c’est que le pouvoir de la force seule n’arrêterait pas l’usage des drogues illégales ; les officiels du Pentagone affirment que Trump pourrait décider de légaliser et de réglementer l’usage des narcotiques. Cela contribuerait à faire rentrer les activités issues de la drogue illégale d’un montant annuel de près de 2000 milliards de $ dans le circuit des revenus imposables tout en réduisant le nombre de décès imputables à la drogue.

Si c’est effectué correctement, l’énorme industrie pharmaceutique pourrait être mise à contribution pour autant qu’on lui attribue un rôle. Cela devrait être facile étant donné que près de 30% des médicaments prescrits par les médecins sont basés sur l’opium. Les entreprises pharmaceutiques pourraient ajouter un tout nouveau menu aux bonbons que les médecins prescrivent à leurs patients, si elles pouvaient commencer à fabriquer des médicaments basés sur les autres grands produits narcotiques.

Faire cela pourrait également provoquer des ravages dans l’industrie esclavagiste des prisons privées aux Etats-Unis, en relâchant la moitié des 9,5 millions d’Américains qui sont soit en prison, soit en liberté conditionnelle.

Cela ferait également radicalement baisser le taux de la criminalité. Demandez aux Suisses, qui ont enregistré une chute de 80% des crimes commis par les drogués immédiatement après avoir autorisé les médecins à prescrire de l’héroïne aux drogués pour le sevrage. La plupart des drogués sont arrivés finalement à se débarrasser de leurs addictions.

Etant donné que 90% de l’héroïne mondiale est produite en Afghanistan, la légalisation et la réglementation de leurs récoltes de pavot (opium) pourraient finalement conduire à la paix dans ce pays.

L’administration Trump parle également de mettre fin au trafic de drogue de la CIA qui transite par les bases militaires des Etats-Unis. Au Japon par exemple, la base aérienne de Yokota a longtemps servi de centre de distribution pour les amphétamines en provenance de Corée du Nord, selon des dirigeants du milieu japonais. Mettre fin à ce trafic ou le légaliser contribuerait à faire le grand nettoyage dans le système politique Japonais. La même chose est valable pour le trafic d’héroïne qui transite par d’autres grandes bases de l’US Air Force telles qu’Incirlik en Turquie et Ramstein en Allemagne.

Avec ce type d’enjeux entre l’argent et le pouvoir, vous pouvez être sûr que la faction Bush ne va pas sombrer sans se battre jusqu’au bout. Tout le nœud de vipères de l’Etat Islamique/Mossad/CIA des Bush/Nazi (faction nazie de la Mafia khazar) est sur le sentier de la guerre et le fait que des criminels éminents liés à l’Etat Islamique, tels que le Sénateur John McCain, n’aient pas encore été arrêtés montre que le rapport de force n’est pas près de se terminer. Les Nazis khazars ont fait chanter les casquettes blanches du Pentagone par des menaces de terrorisme nucléaire, de sabotage, d’armes scalaires, etc. Il y a fort à parier que la catastrophe du barrage d’Oroville dans le Nord de la Californie était un acte de sabotage de la part de la faction nazie, pour envoyer un avertissement à l’administration Trump.

Il y a également une cyberguerre se déroulant à grande échelle. Par exemple, la page Twitter de Donald Trump a été remplacée sur mon ordinateur par une page remplie de messages attaquant lourdement Trump.
https://twitter.com/realDonaldTrump/status/830904083519242241
Le système judiciaire fédéral est également largement pourvu d’adversaires de Trump. Voici ce que la source du Pentagone avait à dire à ce propos : « Après que des juges libéraux militants aient ignoré le droit et usurpé le pouvoir du président pour bloquer l’interdiction d’immigration des Musulmans afin d’arrêter l’infiltration de l’Etat Islamique, la juridiction fédérale devra être purgée dans toute sa hiérarchie jusqu’à la Cour Suprême ». Voilà une tâche qui ne s’avérera pas des plus simples. 
La lutte la plus dure de toutes, cependant, sera celle pour le contrôle du Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale. A ce sujet, la démission annoncée la semaine dernière de deux officiels de la Fed, le membre du Conseil des Gouverneurs Daniel Tarullo et le directeur juridique de la Fed, Scott Alvarez, signifie que si l’on y ajoute les postes vacants que Trump va pourvoir, le régime politique Trump peut désormais prendre le contrôle effectif de la Fed. Le dernier Président qui a tenté ce genre de tour de force sans être assassiné était Andrew Jackson, mais Trump bénéficie du soutien des militaires donc il pourrait bien tenter le coup.

Etant donné que les dollars des Etats-Unis servant au commerce mondial ont été transférés à présent vers un système informatique centré sur la Chine, cela augmente les chances que les Etats-Unis puissent émettre des dollars du Trésor distincts des dollars internationaux, probablement d’ici quelques mois. Cela signifiera également, comme il est mentionné en début d’article, une refonte totale de l’architecture financière et politique internationale. Cependant, il faudra pour cela attendre que les rapports de force aux Etats-Unis et en Chine se terminent.

Un indice que Trump souhaite déléguer son pouvoir et écouter de bons conseils, le Secrétaire d’Etat Rex Tillerson a entrepris quelques bonnes initiatives. D’une part Trump a été persuadé de revenir à une politique d’une seule Chine et de cesser de provoquer la Chine (au sujet de Taïwan). Mr. Tillerson travaille également à « purger le Département d’Etat des Néoconservateurs ainsi que des agents d’Israël et de l’Islam ». En conséquence des brutes sanguinaires comme Richard Armitage, Victoria Nuland et Elliot Abrams ont perdu leur pouvoir de répandre le chaos dans différentes régions du monde.
Le gouvernement Japonais est tombé dans une tourmente infernale par la perte de pouvoir de leurs patrons habituels comme l’agent des Rothschild Michael Greenberg et l’agent des Bush Richard Armitage. C’est pourquoi ils ont envoyé le Premier Ministre Shinzo Abe accompagné d’une délégation pour un cirage de pompes au régime de Trump la semaine dernière. Abe a pillé les fonds de pension nationaux des Japonais pour acheter les faveurs de Trump, à la consternation générale des Japonais. C’est ainsi qu’Abe a été capable de promettre de financer la construction d’une liaison ferroviaire TGV entre Washington DC et New York.

Cependant, d’une manière générale, les pouvoirs établis au Japon ont été rassurés de découvrir que les relations entre le Japon et les Etats-Unis durant le régime de Trump seront confiées aux bureaucrates professionnels et aux experts. Le plus gros changement, c’est qu’on a dit aux Japonais que les Etats-Unis avaient cessé leur politique d’interdire au Japon d’entretenir des relations étroites avec la Russie. On a également garanti aux Japonais qu’il y aurait dorénavant moins d’interventions américaines dans la politique intérieure Japonaise, telles que par exemple l’assassinat de Premiers Ministres désobéissants. C’est parce que les Etats-Unis veulent conserver le Japon de leur côté, dans le cadre des négociations sur les changements mondiaux avec la Chine. 
Ce qui nous amène au rapport de force en Chine. Le gouvernement Chinois est en train de préparer une rotation de pouvoir laquelle a lieu tous les 5 ans, ce qui signifie que 5 des 7 membres du bureau politique vont démissionner. L’enjeu de la bataille est de savoir qui va les remplacer et qui sera couronné en tant que successeur du Président Xi Jinping.

Les sources du gouvernement Chinois nous disent qu’il s’agit d’un processus compliqué et laborieux qui implique beaucoup de consultations avec d’anciens dirigeants du parti retraités. Il y a trois factions qui interviennent dans ce conflit. L’une est la faction qui soutient Xi Jinping, que l’on peut désigner sous le nom de faction du Nord. Une autre est la faction de la Ligue de la Jeunesse Chinoise qui a porté l’ancien Président Hu Jintao à la présidence. Ce groupe est particulièrement fort dans le Sud de la Chine, la région autour du Guangdong et de Hong Kong. Enfin il y a la faction de Shanghai qui est également bien implantée à Taïwan et qui est dirigée par Jiang Zemin.

Lors du dernier rapport de force pour le pouvoir, la faction de Shanghai s’était alliée à celle de Xi Jinping pour évincer Hu Jintao. Ce qui a fait que celui que Hu avait choisi comme successeur, Li Keqiang, a terminé deuxième.

Cependant, Xi Jinping, une fois au pouvoir, a pris comme prétexte une campagne anti-corruption pour décimer les rangs aussi bien de la faction Hu que de la faction Jiang. C’est pourquoi, si vous êtes parieur, vous pourriez miser sur le fait que les factions Hu et Jiang pourraient décider de s’allier contre Xi cette fois-ci.

Pourtant le consensus jusqu’ici, c’est que les Anciens Sages de la Chine vont favoriser la continuité et la stabilité du gouvernement si bien que Xi va rester au pouvoir 5 ans de plus et que Li va également rester numéro deux. Néanmoins, les paris restent ouverts sur le successeur désigné et les occupants des sièges vacants du bureau politique. En tout cas, la Chine va largement se tourner vers l’intérieur jusqu’à ce que la transition soit réglée. 
C’est pourquoi les prochaines initiatives mondiales vont probablement apparaître en mars et non durant ce mois-ci. 
En conclusion, nous apprenons qu’en coulisse, les Chinois et les Américains coopèrent dans la lutte contre la faction Nazie de la Mafia khazar.
 Source : Antimatrix.org Antimatrix.org                  © Benjamin Fulford
Traduction : française Patrick T revu Isabelle


PUTIN




AVAILABLE IN FRENCH, ROMANIAN, PORTUGUESE




2017 FSB Meeting - EN from Roberto Petitpas on Vimeo.



putin

BF



“Glory to God in the highest, and on Earth

Peace, Good Will toward men.”

This Christmas, Give Peace.



BJ 2 FEV




UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT