bf pic

anti

Unless YOU, individually, wake up and raise your voice and strength against the all pervading evil,

no one, LITERALLY, is going to do it for you,

and precisely

because your very consciousness and awareness

remain on the level of some blind believer in the "bright future of mankind"


Thursday, October 29, 2015

Français -- Benjamin Fulford: 27:10:2015


L’Arrestation de Richard Armitage pour le forcer à parler pourrait bien être le coup final porté au règne des gangsters Khazars


 le 27 octobre 2015



L’histoire d’un gangster Richard Armitage, et celle de ses crimes durant des années, procure un bon aperçu des rouages internes de la cabale des gangsters khazars. Cela nous prouve également qu’il suffirait d’arrêter ou d’éliminer quelques individus-clés pour changer l’avenir de cette planète pour le meilleur. Comme son parcours criminel le prouve, Armitage est un homme de main crucial en Asie pour la branche Bush/sionazie de la mafia khazar.

Les informations ci-dessous nous ont été fournies par des collègues d’Armitage de la CIA ainsi que par des sources gouvernementales japonaises, des membres yakuza des syndicats du crime japonais et par d’autres sources. On a proposé à Armitage la possibilité de réfuter par téléphone et par courriel ce qui est écrit ci-dessous, mais il a refusé de répondre, ce qui signifie qu’il ne nie pas ce que nous avons appris sur lui.

Armitage est le dirigeant du groupe qui contrôle le Premier Ministre fantoche du Japon, Shinzo Abe. L’infortuné Abe vit dans la terreur d’être assassiné et ne fait que lire les documents qui lui sont transmis par Armitage et ses acolytes. Armitage contrôle également le droit d’émettre et de mettre en circulation la monnaie le yen japonais. La soi-disant Abenomie (l’économie selon Abe), ou émission de yen par la Banque du Japon (assouplissement quantitatif à la japonaise, NdT.) n’était qu’une couverture dissimulant le pillage continuel de ce pays par Armitage et ses amis gangsters. Capturer Armitage et le forcer à révéler les codes (bancaires) qui permettent l’émission et la mise en circulation du yen, couperait la faction nazie mafieuse khazar d’une de ses sources vitales de financement. La Société du Dragon Blanc (WDS) a proposé une récompense de 10%, d’une valeur potentielle de plusieurs milliards de dollars, à tout individu ou groupe qui réussira à capturer Armitage et le forcera à restituer au peuple japonais l’argent que lui et ses amis gangsters, comme Michael Green, lui ont volé.


L’ancien trafiquant d’héroïne du Triangle d’or, Richard Armitage, a commencé par acquérir sa notoriété dans le monde du renseignement lorsqu’il a vendu le gouvernement du Sud Vietnam au Nord communiste pour de l’argent. Même Henry Kissinger n’était pas au courant de la véritable raison pour laquelle le régime sud-vietnamien s’était effondré aussi soudainement. En d’autres termes, la plus grande défaite de l’histoire militaire américaine a été causée par un traître de l’intérieur et non par un échec militaire.

La grosse opération dans laquelle Armitage a été impliqué ensuite a été le renversement de Ferdinand Marcos aux Philippines. Le gouvernement des Etats-Unis ne pouvait pas se permettre de maintenir ses énormes bases militaires aux Philippines, donc il avait décidé de les fermer. Marcos, qui était un allié ferme des Etats-Unis voulait les conserver, donc Armitage et son équipe ont organisé des manifestations anti-Marcos et ont conseillé à Marcos de quitter les Philippines et de se réfugier à Hawaï. Marcos a par la suite été empoisonné à Hawaï. C’est ainsi que la faction Bush/CIA traite les alliés proches des Etats-Unis.

Armitage a également été un des acteurs-clé de la tentative avortée de renverser le gouvernement communiste chinois, lors des incidents de la Place Tienanmen (en 1989). Indépendamment du pour et du contre sur ce qui s’est passé Place Tienanmen, Armitage et Bush ont ensuite commencé à procurer au gouvernement communiste chinois des secrets militaires américains contre de l’argent. Par exemple, selon les services de renseignement militaires, ils ont fourni aux Chinois les systèmes de guidage de leurs missiles nucléaires alors largement imprécis. Cela démontre le manque absolu de principes de la mafia de Bush et de ses exécutants comme Armitage.

Armitage et son équipe ont été capables de prendre le contrôle des finances du Japon par le meurtre de Premiers Ministres japonais. Les deux Premiers Ministres assassinés dont les preuves sont les plus évidentes sont Ryutaro Hashimoto et Noboru Takeshita. Ces assassinats faisaient partie d’une opération menée par Armitage pour prendre le contrôle de la Banque du Japon et donc du droit d’émission du yen japonais, selon de multiples sources incluant des associés proches de Takeshita.

Hashimoto a été tué par un poison injecté dans son rectum lors d’un séjour à l’hôpital, selon des sources de la droite japonaise. Takeshita a été torturé à mort en Alaska, selon de multiples sources y compris des membres de la famille royale japonaise. Takeshita a été, complètement déshabillé et poursuivi dans la neige par des hélicoptères et suspendu la tête en bas. Finalement on lui a écrasé les testicules avant de le tuer. Nous avons mentionné précédemment que Takamasa Kawase du renseignement militaire japonais et, qu’un membre de la famille royale japonaise affirment qu’on leur a montré une vidéo du meurtre de Takeshita. Nous précisons maintenant que c’est Richard Armitage et son patron George Bush Sr qui ont ordonné cette opération.

Un individu qui faisait fonction de « financier » de Takeshita, prétend qu’il a été menacé de « mort par AVC » à moins de remettre une mallette renfermant les codes nécessaires pour émettre les yens japonais.

Armitage n’est qu’un des exécutants cruciaux de la mafia sionazie de Bush. Benyamin Netanyahou en est un autre et il y a maintenant des indices indiquant qu’il est sur le point d’être renversé par d’authentiques juifs qui ont finalement compris que Netanyahou travaillait pour leurs bourreaux nazis. Des commentaires bizarres récents de Netanyahou à propos d’Hitler montrent que quelqu’un le force à commettre un suicide politique.


Au Canada, Stephen Harper lui-aussi un exécutant notoire de Bush et une source de grande honte pour le pays, a été complètement évincé du pouvoir la semaine dernière. Une fois que la purge des exécutants politiques à la solde d’Harper au sein de la police canadienne et de la structure de commandement militaire sera achevée, les crimes d’Harper seront certainement instruits devant les tribunaux. Espérons que ce traître va déballer tout ce qu’il sait à propos de ses maîtres.

Le nouveau Premier Ministre Justin Trudeau a immédiatement retiré les militaires canadiens de l’offensive de bombardement illégale en Syrie. Il a également annulé les projets canadiens d’acheter le vilain canard, le F-35 aux Etats-Unis. Trudeau a également le projet de légaliser la consommation de marijuana. Nous savons que Trudeau pourrait bien appartenir à une famille de la cabale, notamment par son grand-père Sinclair, mais si c’est le cas, il appartient à une faction qui s’est opposée aux projets de commencer la Troisième Guerre Mondiale pour tuer 90% de l’humanité.

Nous ne pouvons qu’espérer que sous Trudeau les militaires canadiens et les services de renseignement vont maintenant aider leurs collègues américains qui sont sur la même longueur d’ondes qu’eux pour purger enfin le complexe militaro-industriel de ses meurtriers génocidaires. Si Trudeau veut réellement mettre le pavé dans la marre, il devrait faire marcher l’armée canadienne sur New York et Washington DC et en éliminer tous les gangsters comme Armitage qui y font toujours la loi.

Il y a, en tout cas, des indices grandissants que les militaires américains sont bien en train de procéder à leur propre purge des traîtres khazars en leur sein. L’indice le plus important de cette évolution a été le veto sans précédent par le Président Barack Obama (sur instructions du Pentagone) du projet de loi 2016 sur les crédits alloués à la Défense parce que ce projet empêche la fermeture de la prison du camp de Guantanamo Bay (à Cuba). Il a également mis son veto pour empêcher le paiement de 600 millions de $ aux « rebelles » syriens et de 350 millions de $ aux Néonazis en Ukraine, selon des sources du Pentagone.

De plus, alors que le Secrétaire d’état à la Défense à la solde des néoconservateurs, Ashton Carter, avait officiellement refusé d’informer les Russes sur la localisation des installations militaires de l’EIIL (Israélien/Saoudien) en Syrie, les informations leur ont été transmises par l’intermédiaire de l’ancien Président américain Jimmy Carter.

Le général Joseph Dunford, le chef de l’état-major interarmées du Pentagone, s’est également rendu en Irak la semaine dernière pour tenter vainement (y compris par l’utilisation de forces spéciales américaines pour libérer les Irakiens de l’EIIL) de convaincre les Irakiens que les militaires américains étaient désormais opposés à l’EIIL. Cependant, les militaires américains n’interviendront pas contre de futurs bombardements aériens russes en Irak si la demande est faite par le gouvernement irakien, selon les sources.

Dans un autre coup dur contre les Sionazis, la Jordanie a maintenant accepté d’aider la Russie dans son offensive contre l’EIIL, selon des sources du Pentagone. Cela signifie qu’Israël, le Qatar et l’Arabie Saoudite sont désormais les seuls pays du Moyen-Orient qui continuent de coopérer avec la faction nazie de Bush. La Turquie est sous le coup de protestations intérieures alors que les Nazis luttent pour maintenir leur marionnette Erdogan au pouvoir.

A l’intérieur des Etats-Unis, le Directeur de la CIA « pro-saoudien et supporter de l’EIIL », John Brennan, a eu ses courriels piratés et ses contacts révélés dans le cadre d’une purge en cours à Washington DC.

Il est pourtant clair que le cloaque de Washington DC est profond et qu’il reste énormément à faire. Ce qu’on appelle les « auditions sur Benghazi » qui se sont tenues à Washington DC la semaine dernière au sujet de la mort de l’ambassadeur Christopher Stevens en Libye, ont révélé un rébus inextricable. Lorsque des auditions vont commencer à impliquer Stevens dans le trafic d’armes nucléaires à destination du Japon, afin d’être utilisées lors de l’attentat terroriste nucléaire du tsunami le 11 mars 2011, le monde entier va y prêter une oreille plus attentive.

En tout cas, la structure de pouvoir de Washington DC est toujours en faillite et dans un état de déni profond. Certains articles de journaux la semaine dernière, en sont une indication. Par exemple, Bloomberg a sorti un article indiquant que les Etats-Unis devraient se moquer éperdument du fait que la Chine se débarrassait de la dette américaine parce que des « fonds spéculatifs » étaient en train de la racheter. 


Tous ceux qui connaissent la vérité sur le monde financier savent que ce ne sont que des comptes truqués. Dans le dernier exemple des faux comptes des Etats-Unis, une augmentation de prix de 72% est enregistrée comme une augmentation de 0%.


Pendant ce temps, la Chine a émis à Londres ses premières obligations d’état hors d’Asie.


Cela signifie que la Chine commence à apprendre à traiter les gangsters financiers de Washington et de New York comme les parias qu’ils sont. Les Chinois ont également renforcé leurs relations avec les militaires américains pour montrer qu’ils font la différence entre les forces militaires américaines et les gangsters de politiciens. C’est pourquoi la Chine a qualifié les relations entre leur marine et celle des Etats-Unis de « meilleures de l’histoire », alors que des bâtiments de guerre chinois font escale en Floride.  


Le Vatican a également rejoint les Britanniques et le Pentagone dans le renforcement de leurs relations avec la Chine. Une délégation du Vatican vient de revenir de Chine où ils se sont mis d’accord sur le fait que désormais la Chine et le Vatican désigneraient en commun les évêques catholiques. Cela signifie que le Vatican, la Chine, le Pentagone, les Britanniques, l’Iran et maintenant le Canada rejoignent l’alliance croissante contre la mafia khazar. Si nous pouvons dégager Armitage et ses acolytes du chemin, le Japon s’y joindra également.


Webpage: Antimatrix.org  (c) Benjamin Fulford    
Traduction française Patrick T rev Isabelle

PUTIN




AVAILABLE IN FRENCH, ROMANIAN, PORTUGUESE




2017 FSB Meeting - EN from Roberto Petitpas on Vimeo.



putin

BF



“Glory to God in the highest, and on Earth

Peace, Good Will toward men.”

This Christmas, Give Peace.



BJ 2 FEV




UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT