bf pic

URGENT IMPORTANT -- FINANCIAL ASSISTANCE NEEDED FOR A YOUNG BOY 14 Y OLD WITH BRAIN CANCER

Dear Friends,

I have never asked any money/donations for myself in my blogs (400) but this is an exceptional emergency. Please help the best you can to assist Isabelle, our French Coordinator, to alleviate as much as possible her step son's health condition.



You can donate through Kees De Graaff

Type your recurring amount here:


PayPal


The email address connected with Kees Paypal account is keesdegraaff@gmail.com

Many thanks from the heart to all of you.



Thursday, June 4, 2015

Français -- Benjamin Fulford: 02:06:2015


La Révolution éclatera-t-elle finalement cet automne?

le 2 juin 2015

 Benjamin Fulford



Il y a des indices grandissants indiquant que les évènements mondiaux vont couver à feux doux jusqu’à cet automne où se produira finalement la révolution en Occident et la fin du règne de la cabale. En fait, c’est un devoir moral de toutes les personnes éveillées de faire en sorte que cela se produise et que l’Occident soit libéré de l’esclavage de la dette d’origine babylonienne.

On s’attend à ce que l’effet déclencheur le plus probable de la révolution soit la Grèce. Les dernières nouvelles sur ce front sont que la Grèce va « faire un assemblage » des règlements de juin au FMI. Ce que cela signifie, selon le service de renseignement britannique MI5, c’est que si la « Grèce constitue en liasse », ses règlements au mois de juin, son défaut de paiement envers le FMI sera connu début juin, puis transmis au directeur général du FMI après une période de 30 jours, puis suivront 3 à 4 semaines de discussions de procédures au sein du FMI. » En d’autres termes, le moment critique arrivera en septembre.


En réalité,  le système bancaire occidental, notamment les grandes banques, sont déjà en faillite. Elles sont en faillite du fait que dans leur ensemble, les pays occidentaux ont importé des biens depuis le reste du monde, principalement d’Asie, au cours des 30 dernières années, en utilisant leur carte de crédit et que la limite de la carte a été dépassée. Les banques occidentales ont prétendu que cela n’était pas le cas en générant des centaines de milliers de milliards de dollars de « produits dérivés ». Ces produits dérivés (CDS) n’ont aucun lien avec des actifs concrets dans la vie réelle comme le produit national de la Grèce et les revenus de ses habitants, donc le défaut de paiement de la Grèce serait suffisant pour envoyer le système dans une descente en spirale fatale.

Les récentes déclarations du gouvernement grec ont clairement fait savoir qu’il n’était plus disposé à étrangler les citoyens grecs pour soutenir les banques de la cabale. Voici ce que le président du Parlement grec Zoe Konstantopoulos a déclaré à propos de la dette :

« Il existe des preuves accablantes que la plus grande partie que ce qui représente la dette publique de la Grèce soit illégitime, détestable et insoutenable à terme. ».

Amener le gouvernement grec à quitter l’UE, rejoindre la banque des BRICS et accepter l’argent de la Russie pourrait être la stratégie qui mettra fin à la mainmise de la cabale en Europe. Les Grecs ont ainsi une opportunité historique de restaurer la démocratie, dont ils sont à l’origine en Occident. Nous le découvrirons cet automne.

Pendant ce temps, des sources haut placées du gouvernement indonésien ont contacté la Société du Dragon Blanc (WDS) pour les informer que le principal dépôt de réserves d’or en Indonésie était situé sur une base militaire à moins d’un kilomètre de l’ambassade américaine à Djakarta. La quantité d’or exacte n’a pas été révélée mais les sources parlent de « plus de 100 000 tonnes d’or ».

Elles disent que le bunker renfermant les réserves d’or sera ouvert en septembre, fournissant ainsi une vérification indépendante qu’une sorte « d’évènement » financier est prévu pour cet automne. Cependant, les sources indonésiennes, tout en prétendant avoir vu personnellement l’or, n’ont pu fournir jusqu’ici de photographies récentes vérifiables. Elles ont promis de les fournir prochainement. Elles disent que les dépôts peuvent être identifiés par les gouvernements en utilisant des satellites.

Les Indonésiens ont également dit récemment que le Président fraîchement élu Joko Widodo ne faisait pas ce qu’il avait promis et qu’il serait évincé vers la fin de l’année. Les Américains, les Russes et les Chinois ont organisé des guerres par procuration pour la mainmise de l’Indonésie et de son or, selon les sources. Elles affirment que des représentants du Département d’Etat américain et des généraux indonésiens se sont récemment rencontrés dans la province du Nord des Célèbes où se trouve une importante minorité chrétienne.

Les représentants du Département d’Etat ont demandé aux généraux si le déclenchement d’émeutes entre Chrétiens et Musulmans à cet endroit constituerait un prétexte suffisant pour instaurer une junte militaire favorable à la cabale des Khazars. Donc, à moins qu’on ne les arrête, ceux de la cabale atterriraient en Indonésie à bord d’avions cargo bourrés de dollars américains contrefaits pour recruter des émeutiers et des acteurs de crise. L’Indonésie rejoindrait alors l’Ukraine, la Syrie, le Yémen, l’Irak, la Libye sur la liste des foyers d’incidents ethniques créés par la cabale.
  
Les Russes, de leur côté, ont fourni à la WDS beaucoup d’informations financières détaillées sur ce qu’ils considèrent comme le principal outil de contrôle de la cabale : la Vanguard Corporation. Les documents russes montrent que les propriétaires de Vanguard sont les Rothschild, les Rockefeller, les Bush, les Clinton, Donald Rumsfeld, Dick Cheney et d’autres gros mafieux khazars. Vanguard à son tour contrôle la plupart des multinationales américaines, en particulier les plus sulfureuses comme Monsanto et Greystone (précédemment Blackwater, Academi, Xe, etc.).

Une enquête conjointe menée par les Russes, les Allemands et les Français sur Vanguard a été déclenchée par l’arrestation au début de cette année en Allemagne d’un assistant de l’adjointe au Secrétaire d’Etat américain, Victoria Nuland. L’individu arrêté avait été découvert alors qu’il essayait de transporter des milliards de dollars contrefaits d’excellente qualité en Ukraine. Il a pleinement coopéré avec le groupe d’enquêteurs européens.

Il a raconté aux enquêteurs que Nuland, le Sénateur John McCain, le Secrétaire l’Etat américain John Kerry, le Directeur de la CIA John Brennan et d’autres étaient des salariés de Vanguard. Selon les Russes, il a témoigné que Vanguard avait « imprimé des milliards de dollars contrefaits d’excellente qualité pour payer des mercenaires en Syrie, en Irak, en Ukraine, en Libye, etc. » En outre l’EI est une filiale de Vanguard, selon cette source. 

Les premières vérifications des informations russes effectuées par le service de renseignement britannique MI5 concluent que « les renseignements financiers sont crédibles ».

Les Britanniques affirment que les tentatives de la filiale de Vanguard, Monsanto, pour contrôler la production et la disponibilité mondiale de la chaîne alimentaire faisaient partie de « la stratégie de Vanguard de la géo-ingénierie de la population mondiale ».

Les Russes déclarent également qu’une société appelée Gilead Sciences associée au géant pharmaceutique Pfizer (un rejeton de la IG Farben nazie) et à la fondation Bill & Melinda Gates étaient également impliqués dans la diffusion du virus Ebola ainsi que du marketing des traitements contre le virus Ebola.

En tout cas, la publication des secrets de Vanguard a amené leurs principaux investisseurs à essayer de prendre leurs distances par rapport à des filiales sulfureuses comme l’EI. Il en résulte que l’EI a maintenant des problèmes de trésorerie et a été obligé de faire payer 3000 $ par tête aux villageois nord-africains qui veulent prendre un bateau pour l’Italie, selon le MI5.

Une partie du rapport russe a été ajoutée à la fin de l’article de cette semaine. En espérant que cela déclenchera quelques sérieuses poursuites en justice contre cette monstruosité multinationale.

En tout cas, il y a d’autres indices qui montrent que la cabale est en difficulté. Un des grands évènements a été la démission de l’ancien Premier Ministre britannique Tony Blair de son poste « d’Envoyé spécial pour la Paix au Moyen-Orient ».


Cela signifie qu’on lui a retiré son immunité diplomatique et qu’il peut maintenant être accusé de crimes de guerre pour son implication dans la destruction de l’Irak. Blair est connu pour être un mouchard et vous pouvez être sûr qu’il va chanter comme un canari à propos de Bush et d’autres Khazars nazis. Espérons que les Britanniques seront assez sensés pour faire ce qu’il faut et abattre ce meurtrier en série et ses traîtres de complices.

L’autre incident intéressant concerne le Secrétaire d’Etat américain John Kerry : « il se serait fracturé la jambe dans un accident de vélo », et a dû annuler sa participation aux négociations avec l’Iran. Nous n’avons pas encore pu en avoir confirmation, mais l’expérience passée nous amène à penser que Kerry a été délibérément agressé par des gangsters de son propre camp qui étaient mécontents de l’accord qu’il était en train de conclure avec les Iraniens.

Des sources asiatiques affirment que les négociations sur le nucléaire iranien n’avaient rien à voir avec l’acquisition d’armes nucléaires par l’Iran parce que l’Iran a disposé d’armes nucléaires depuis l’époque du Shah. Un cousin du Shah a également confirmé ce fait. Selon les sources asiatiques, l’objet réel de ces négociations sur le nucléaire iranien serait une tentative d’amener le programme nucléaire iranien à cesser d’utiliser l’uranium fourni par les Russes et de passer à du thorium contrôlé par les Occidentaux. Les Iraniens vont probablement finir par utiliser les deux.

En tout cas, les patriotes de l’armée américaine doivent évincer des gangsters comme Kerry du pouvoir, restaurer la République des Etats-Unis et mettre fin au règne de la cabale dès que possible. Sinon, les Etats-Unis continueront leur descente digne du tiers monde. Les données statistiques de l’inflation réelle aux Etats-Unis publiées par Chapwood Investments montrent que l’économie américaine s’est contractée de 21,4% depuis 2011.


De récentes baisses dans le volume des échanges mondiaux montrent clairement que le système financier actuel dominé par l’Occident devient de plus en plus dysfonctionnel. Il faut que les militaires américains marchent sur Washington D.C. et New York pour nettoyer les repaires de la cabale khazars. Des troupes canadiennes sont prêtes à les assister au besoin. Il est temps pour une seconde révolution américaine.


Annexe :

Les recherches russes sur Vanguard corporation, le maître secret contrôlant l’essentiel de la structure de pouvoir des multinationales occidentales


Les quatre sociétés qui sont présentes dans tous les cas ci-dessous et qui participent à toutes les décisions sont : Vanguard, Fidelity, BlackRock et State Street. Elles forment toutes « un ensemble », mais si vous vérifiez le solde des participations respectives, il s’avère qu’en réalité toutes ces sociétés sont contrôlées par Vanguard. Donc, tous les associés ou « concurrents » de Fidelity, BlackRock et State Street appartiennent au groupe Vanguard.

Veuillez s’il vous plaît étudier les plus grandes sociétés dans diverses branches qui sont contrôlées par les « Quatre Grands », et à y regarder de plus près contrôlées par Vanguard Corporation :


  • Alcoa Inc. Altria Group Inc.,
  • American International Group Inc.,
  • AT&T Inc.,
  • Boeing Co.,
  • Caterpillar Inc.,
  • Coca-Cola Co.,
  • DuPont и Co,
  • Exxon Mobil Corp.,
  • General Electric Co.,
  • General Motors Corp.,
  • Hewlett-Packard Co.,
  • Home Depot Inc.,
  • Honeywell International Inc.,
  • Intel Corp.,
  • International Business Machines Corp.,
  • Johnson & Johnson,
  • JP Morgan Chase & Co.,
  • Макдональдс Corp.,
  • Merck & Co. Inc.,
  • Microsoft Corp.,
  • 3M Co.,
  • Pfizer Inc.,
  • Procter & Gamble Co.,
  • United Technologies Corp.,
  • Verizon Communications Inc.,
  • Wal-Mart Stores Inc. Time Warner,
  • Walt Disney,
  • «Halliburton» Corp.,
  • Viacom,
  • Rupert Murdoch’s News Corporation,
  • CBS Corporation,
  • NBC Universal ...


A ce jour, des dizaines de milliers de milliards $ sont sous le contrôle de ces investisseurs, et toutes les grandes multinationales sont contrôlées par ce groupe d’investisseurs qui possèdent le groupe formant la holding de participation Vanguard, à savoir : Dick Cheney, les Rothschild, les Rockefeller, les Clinton, Donald Rumsfeld et beaucoup d’autres gens influents et actionnaires de la Réserve Fédérale. Ils monopolisent quasiment la politique étrangère et de défense des Etats-Unis et presque toutes les principales sociétés fournissant la défense.

Le groupe Vanguard lui-même, contrôle également les principaux médias mondiaux. En plus, la Vanguard Corporation coordonne des personnalités-clés de la CIA, y compris l’homonyme d’un des présidents de Vanguard, le Directeur de la CIA John Brennan.

Il est important de savoir qui contrôle réellement les principales banques, et nous allons commencer par les Etats-Unis.

A la première place – JP Morgan Chase avec 2 390 milliards d’actifs. Son plus grand actionnaire institutionnel est le groupe Vanguard, Inc. Parmi les dix plus gros investisseurs figurent le fonds Vanguard Total Stock Market Index, le fonds Vanguard Institutional Index et le fonds Vanguard 500 Index.

Au second rang – Bank of America avec 2 170 milliards d’actifs. Son investisseur principal institutionnel est le groupe Vanguard, Inc. Parmi les dix plus gros investisseurs – des fonds d’investissement – le fonds Vanguard Total Stock Market Index, le fonds Vanguard Institutional Index, le fonds Vanguard 500 Index et le fonds Vanguard / Windsor II.


Au troisième rang – Citigroup avec des actifs de 1 880 milliards. Son investisseur principal – le groupe Vanguard, Inc. Parmi les dix plus gros : le fonds Vanguard Total Stock Market Index, le fonds Vanguard Institutional Index, le fonds Vanguard 500 Index, le fonds Vanguard / Windsor II, le fonds Vanguard / Wellington, Inc., et le fonds Fidelity Contra, Inc. Il faut tenir compte que certains d’entre eux, par exemple « Fidelity » - appartiennent aussi à Vanguard, et que certains autres, par exemple « JP Morgan » est sous le contrôle total de Vanguard, également. « Fidelity » et son infrastructure appartiennent à Vanguard …


Et pout finir, la préférée de Warren Buffet : Wells Fargo. Actifs de 1 400 milliards, dépôts de 1 010 milliards. Parmi la liste des plus gros investisseurs institutionnels : le groupe Vanguard, Inc., ne figure qu’en deuxième position, mais est compensé par les dix plus grands investisseurs parmi lesquels figurent les fonds d’investissement : le fonds Vanguard Total Stock Market Index, le fonds Fidelity Contra, le fonds Vanguard Institutional Index, le fonds Vanguard 500 Index et le fonds Vanguard / Wellington, Inc. (tous étant des « filiales » de Vanguard).

Voilà le tableau qui a émergé des enquêtes à ce jour. Les plus grandes sociétés mondiales sont : Bank of America, JP Morgan, Citigroup, Wells Fargo, Goldman Sachs et Morgan Stanley. Voyons qui sont leurs principaux actionnaires. Bank of America, la société State Street, le groupe Vanguard, BlackRock, FMR (Fidelity), Paulson, JP Morgan, T. Rowe, Capital World Investors, AXA, Bank of New York, Mellon.


JP Morgan: State Street Corp., Vanguard Group, FMR (c’est Fidelity), BlackRock, T. Rowe, AXA, Capital World Investor, Capital Research Global Investor, Northern Trust Corp. et Bank of Mellon.


Citigroup: State Street Corporation, Vanguard Group, BlackRock, Paulson, FMR, Capital World Investor, JP Morgan, Northern Trust Corporation, Fairhome Capital Mgmt et Bank of NY Mellon.


Wells Fargo: Berkshire Hathaway, FMR, State Street, Vanguard Group, Capital World Investors, BlackRock, Wellington Mgmt, AXA, T. Rowe et Davis Selected Advisers


Vérifiez par vous-même : comme je l’ai mentionné plus haut, la société dirigeante une holding est totalement contrôlée par dix actionnaires institutionnels ou détenteurs d’actions dont le noyau dur est constitué par quatre entreprises qui sont présentes dans tous les cas et associées à toutes les décisions : Vanguard, Fidelity, BlackRock et State Street.

Elles forment toutes un ensemble, mais si vous vérifiez la liste des actionnaires, il s’avère qu’en réalité toutes ces sociétés sont contrôlées par Vanguard. Donc, tous ces associés ou « concurrents » Fidelity, BlackRock et State Street appartiennent en fait à Vanguard.


Monsanto

La société « Monsanto » est détestée par des millions de gens à travers le monde, et particulièrement aux Etats-Unis, mais ses propriétaires n’en ont cure pour une raison simple : personne ne connaît leur véritable identité. En tant qu’actionnaires de « Monsanto », le public identifie des personnalités : William U. Parfet avec 284 642 actions, Hugh Grant avec 253 715 actions, Robert T. Fraley avec 95 212 actions, Brett D. Begemann 103 523 actions et David F. Snively avec 62 072 actions. C’est impressionnant qu’il s’agisse de personnes très riches et influentes. Faites le total de tous ces personnalités – les propriétaires de « Monsanto » possèdent en tout 799 164 actions.

Pourtant le premier de la liste des actionnaires institutionnels est (je vous le donne en mille) le groupe Vanguard Inc. avec 31 201 773 actions, c'est-à-dire 39 fois plus que les grands « actionnaires » de la société.

Etudions l’autre liste d’actionnaires « Monsanto » - les fonds participatifs : les fonds Vanguard Total Stock Market Index – 8 118 741 actions, le fonds Vanguard / Primecap – 6 663 460 actions, le fonds Vanguard Institutional Index – 5 226 511 actions et le fonds Vanguard 500 Index – 517 086 actions.

Jusqu’ici il n’y a pas de nouveaux venus, mais une nouvelle société impliquée, le fonds Fidelity Growth Company avec 4 072 871 actions. L’astuce, c’est que le fonds participatif Fidelity Investment Services travaille en étroite collaboration avec le groupe Vanguard.


En descendant dans la liste : le fonds Vanguard Specialized-Dividend Appreciation Index – détient 3 641 513 actions. Vous commencez à tiquer sur Vanguard ? Mais cela ne pose aucun problème aux organes de régulation de la bourse : les actions sont réparties au sein de fonds différents, et ce sont tous des entités juridiques différentes !

Parmi les principales personnalités de « Monsanto » connues du grand public figure M. Hugh Grant, propriétaire des 253 715 actions mentionnées plus haut. Il a occupé les fonctions de Président, président du Conseil d’Administration et Directeur Général. M. Grant n’explique à personne qui détient en réalité les rênes du pouvoir de Monsanto !


Google

Google !? Vous cherchez et vous pensez que le propriétaire de Google est un juif russe, M. Sergueï Brin.

D’abord, il faut trouver une liste des actionnaires. Ce sont Eric E. Schmidt avec 1 240 463 actions, John L. Doerr avec 2 767 actions, Sergueï Brin avec 75 000 actions, David C. Drummond avec 21 332 actions et Paul S. Otellini avec 643 actions. Que des durs.

Passez en revue les principaux investisseurs institutionnels et vous découvrirez à la première place la société State Street avec 22 757 690 actions, détenant 6,73 % de la société Google. Donc qui est le véritable propriétaire ?!


En deuxième position figure une certaine abréviation FMRLLC qui détient 20 368 861 actions, soit 6,02%. Aucun mystère. Il s’agit de Fidelity Management and Research. 

En troisième – le groupe Vanguard, Inc. avec 14 624 137 actions et 4,32%. A ce point du décompte le total des actions de Vanguard et de Fidelity atteint déjà 10,34% du total. Des actionnaires importants.


Important !


Cependant en poursuivant : parmi les fonds d’investissement les plus importants de Google figurent : en premier le fonds Fidelity Contra avec 6 925 967 actions et 2,05%, en quatrième position le fonds Fidelity Growth Company (avec 1 809 678 actions et 0,54%) et en sixième le fonds participatif Vanguard / Primecap (1 417 843 actions et 0,42%).

Le total associant les actions Google détenues par Vanguard et Fidelity à la date du 28 août 2014 est de 45 146 486 (quarante-cinq millions cent quarante-six mille quatre cent quatre-vingt-six actions), alors que le monde entier « sait » que M. Sergueï Brin possède Google. M. Brin détient soixante-quinze mille actions. Je vous ai déjà dit que Vanguard possédait Fidelity.  

A l’inverse de Vanguard et Fidelity, qui détiennent des actions avec des droits de vote, l’intérêt de Brin réside dans les revenus plutôt que dans le contrôle, donc toutes ses actions appartiennent à la catégorie B enregistrées sous le paragraphe 14 (A) de la loi de 1934 : « Sur les Echanges de Titres », déclaration signée par Eric Schmidt. Le nombre d’actions de catégorie A détenues par Sergueï Brin est de 0.

Cependant S. Brin, en tant que Directeur, vote par procuration pour le compte d’autres actionnaires que lui, mais je n’ai pas trouvé d’informations sur les propriétaires de ces actions, et il est possible que parmi ces propriétaires figure ce même Vanguard.

Microsoft

Je vous prie de découvrir qui contrôle Microsoft. Pour cela nous allons utiliser cette fois ces données allemandes si « ennuyeuses » :


Liste des propriétaires directs – individuels à la date du 28 août 2014 : Steven A. Ballmer avec 333 254 734 actions, William H. Gates III avec 297 992 934 actions, Mason G. Morfit avec 827 actions, Brian Kevin Turner avec 1 295 454 actions et Steven J. Sinofsky avec 1 176 195 actions.

La liste des principaux investisseurs institutionnels s’ouvre sur le groupe Vanguard, Inc. avec 386 749 214 actions, et en quatrième place on trouve FMR (Fidelity) avec 272 942 627 actions. En première place dans la liste des fondations les plus importantes figure le fonds Vanguard Total Stock Market Index avec 115 585 047 actions, et puis viennent le fonds Vanguard Institutional Index avec 75 214 603 actions et le fonds Vanguard 500 Index avec 74 414 992 actions.


AT&T


A présent jetons un rapide coup d’œil à AT&T. Les dix principaux investisseurs institutionnels sont : le groupe Vanguard, Inc., la société State Street, la société Evercore Trust, NA, la société BlackRock Institutional Trust, NA, Bank of New York Mellon, BlackRock Fund Advisors, Northern Trust Corporation, Dimensional Fund Advisors LP, Capital Research Global Investors et BlackRock Group Limited. Seuls les propriétaires d’Evercore Trust Company ne sont pas identifiés, mais les neuf autres appartiennent à Vanguard.

Les dix plus grands investisseurs institutionnels – fonds d’investissements

Les dix plus grands investisseurs institutionnels – les fonds d’investissement: le fonds Vanguard Total Stock Market Index, le fonds Vanguard 500 Index, SPDR S & P 500 ETF Trust, le fonds Vanguard Institutional Index, Capital Income Builder, Inc., le fonds Franklin Custodian - Income Fund, le fonds Spartan 500 Index, Shares Core S & P 500 ETF, DFA US Large Cap Value Series et le fonds Vanguard Index - Value Index. Dans cette liste, ce n’est pas clair, de mon point de vue qui possède le Shares Core S & P 500 ETF et le DFA US Large Cap Value Series.  Pour les autres, huit sur dix appartiennent à Vanguard.



Comcast

Merci de m’interroger sur Comcast et le rachat de 100 % des actions de Time Warner Cable, d’une « filiale soeur» de son concurrent apparemment le plus important, le conglomérat médiatique AT&T Cable. Cette « filiale », Time Warner Cable, contrôle 60% de l’internet et aussi de la télévision câblée aux Etats-Unis.

96,69% des parts de Comcast sont entre les mains des investisseurs institutionnels. Voici les cinq premiers : STRS Ohio avec 150 105 674 actions, Capital World Investors avec 134 729 551 actions, le groupe Vanguard, Inc. avec 125 644 169 actions, la société State Street avec 104 763 362 actions et FMR, LLC avec 73 866 510 actions.


Je vous l’ai démontré plus haut, mais peu d’Américains savent que State Street et Fidelity (FMR) appartiennent également à Vanguard.


Quelques faits à propos d’Ebola


 Gilead Sciences Logo.svg
Je ne me rappelle pas si des agents du FBI m’ont demandé de faire une enquête sur la transmission sans contact direct du virus Ebola, qui a été élaboré dans un laboratoire secret de la CIA en Guinée par des spécialistes de la société de biotechnologie américaine « Gilead Sciences », pour être ensuite répandu sous forme d’épidémie dans plusieurs pays.

Le siège de « Gilead Sciences » est situé à Foster City en Californie. Au cas où des agents du FBI me demanderaient d’enquêter sur Ebola, je vous informe ci-dessous des véritables propriétaires de « Gilead Sciences » ! Si le FBI ne me demande pas d’enquêter sur Ebola, veuillez s’il vous plaît effacer les informations ci-dessous.

Les propriétaires individuels : le Dr. John C. Martin (Président, Directeur Général), Norbert W. Bischofberger, John F. Milligan, Etienne Davignon et James M. Denny.


Le véritable contrôle des principaux actionnaires de « Gilead Sciences » est exercé par le groupe Vanguard, Inc. Autres grands actionnaires de fonds d’investissement : le fonds Vanguard Total Stock Market Index; le fonds Vanguard Institutional Index et le fonds Vanguard 500 Index.


Source :

http://www.theeventchronicle.com/intel/benjamin-fulford-will-the-revolution-finally-come-this-autumn/


Traduction Française Patrick T rev Isabelle

# NO WAR #NO NATO

# NO WAR #NO NATO

Sostieni la campagna per l'uscita dell'Italia dalla NATO - per un’Italia neutrale.




FIRMA QUESTA PETIZIONE SIGN THIS PETITION ПОДПИСАТЬ ЭТУ ПЕТИЦИЮ


NATO MEMBERS:

AL - SIGN THIS PETITION; DE - UNTERZEICHNE DIESE PETITION; BE- SIGNEZ CETTE PÉTITION; BG - ПОКАЗВАЙТЕ ТОВА ПЕТИЦИЯ; CA - SIGN THIS PETITION/SIGNEZ CETTE PÉTITION; HR - ZNAJATI OVAJ PETICIJU; DK - SIGN DENNE PETITION; SK - PODPORUJTE TÚTO PETICIU; SI - PRIJAVITE TO PETICIJO; ES- FIRMA ESTA PETICIÓN; EUA - SIGN THIS PETITION; EE - SIGN THIS PETITION; FR - SIGNEZ CETTE PÉTITION; GR - Υπογράψτε αυτήν την αναφορά; NL - TEKEN DEZE PETITIE; HU - ÍRJA ALÁ EZT A PETÍCIÓT; IT - FIRMA QUESTA PETIZIONE; ISL - SIGNU ÞESSA PETITION; LV - PAZIŅOJIET šo PETITION; LT - PADARYTI ŠĮ PETŽIĄ; LU - REGISTER DIR PETITIOUN; NO - SIGNER DENNE UNDERSKRIFTSKAMPANJEN; PL - PODPISZ TĄ PETYCJE; PT - ASSINE ESTA PETIÇÃO; GB - SIGN THIS PETITION; RO - SEMNEAZĂ ACEASTĂ PETIȚIE; CZ - Podejte tuto petici; TR - BU DİLEKÇEYİ İMZALA


anti

Unless YOU, individually, wake up and raise your voice and strength against the all pervading evil,

no one, LITERALLY, is going to do it for you,

and precisely

because your very consciousness and awareness

remain on the level of some blind believer in the "bright future of mankind"


PUTIN




AVAILABLE IN FRENCH, ROMANIAN, PORTUGUESE




2017 FSB Meeting - EN from Roberto Petitpas on Vimeo.



putin

BF



“Glory to God in the highest, and on Earth

Peace, Good Will toward men.”

This Christmas, Give Peace.



BJ 2 FEV




UPDATES ON THURSDAY MORNINGS

AT 08:00 H GMT


Translations in German

Dear Friends,

Due to health issues, Manavika cannot translate for an indefinite period of time.

Being so, I kindly ask to the German Readers proficient in English and that

have availability to take assignment of this task to kindly contact me

through my email luisavasconcellos2012@gmail.com.

Many thanks in advance.